Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Excalibur - Chroniques 1. Chant 1 - Pendragon

17/09/2012 9519 visiteurs 7.0/10 (2 notes)

A u cœur de la forêt, Merlin reçoit Excalibur, l’épée des rois, qu’il remet à Uther Pendragon, un guerrier aussi brave que rude, contre la promesse de la brandir dans le seul but d'unifier les Bretons contre les envahisseurs saxons, pictes, gaëls et scots. Ayant accepté, le jeune chef obtient bientôt l’allégeance des autres clans et défait leurs adversaires communs, Hengist et Vortigern. Cependant, une autre lutte ne tarde pas à émerger : celle des croyances ancestrales incarnées par Avalon contre la religion chrétienne. Le drame se noue à Tintagel, chez le duc Gorloix, fervent tenant de la nouvelle foi, mais aussi bourreau de sa propre épouse, une des dames de l’île fabuleuse qu’il accuse de sorcellerie. Découvrant cette injustice, Uther n’a plus qu’un désir : voler au secours d’Ygerne, dont la beauté l’a subjugué. Aidé de Merlin, il met au point un plan de sauvetage, sans se douter qu’il marche vers son destin. Un avenir que Morgane, la fille de la duchesse, a vu et qu'elle ne saurait changer.

Mille fois mise en images et relatée, la légende arthurienne ne réserve plus guère de surprise. Néanmoins, les noms d’Excalibur, d’Uther, de Merlin ou d’Arthur continuent de peupler l’imaginaire et de faire rêver le temps d’un film, d’un roman ou d’une bande dessinée. Connaissant parfaitement ce mythe dont il offre régulièrement de nouvelles approches (Arthur Pendragon, Lancelot, Merlin et Merlin – La quête de l’épée), Jean-Luc Istin propose, ici, de le revoir en mettant en avant l’arme des rois.

Dans ce premier tome, le récit reprend tous les éléments habituels du cycle arthurien et il n’y a donc aucune surprise à attendre de ce côté-là. En revanche, l’approche des personnages s’avère intéressante, en particulier concernant le triangle formé par Uther, Ygerne et Gorloix, dont les caractères sont bien éclairés, ainsi que Morgane qui possède déjà une véritable épaisseur. Par ailleurs, le scénariste dépeint de façon contrastée et bien vue le règne du géniteur d’Arthur, qui de tête brûlée devient un souverain à la fois ferme et attachant.

Accompagnant une narration fluide et bien rythmée, le dessin d’Alain Brion porte magnifiquement l’histoire. Son trait précis et soigné se révèle d’une grande efficacité, tout comme le découpage des planches qui assure une lecture aisée, tandis que les cadrages, variés, servent au mieux l’action. Une grande partie du plaisir visuel tient également à la colorisation. Jouant sur une vaste palette de nuances propices à la création d’ambiances réussies et sur des textures très travaillées, l’artiste parvient joliment à donner corps et à insuffler vie aux protagonistes.

Malgré un sujet des plus classiques, Pendragon ouvre de façon convaincante ce triptyque dédié à Excalibur.

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Excalibur - Chroniques
1. Chant 1 - Pendragon

  • Currently 4.37/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (43 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    larryssa Le 04/01/2013 à 20:28:13

    "Soleil Celtique" ne faiblit pas... La matière bretonne continue de se réinventer. On a beau en connaître sur le sujet, "Les chroniques d'Excalibur" tendent à nous sortir de notre torpeur et renouvellent notre lecture textuelle et visuelle en mettant en scène non seulement le destin de génération d'êtres mais en les liant au travers d'un élément, d'un objet inanimé mais qui semble alors possédé un rayonnement propre. La richesse du trait et sa couleur en font un excellent premier tome.

    Gorbi Le 25/12/2012 à 19:03:08

    J'ai adore cette bd, le dessin et le scenario me ravissent, la suite me tarde, JACHETE!!!! Les caracteres des personnages sont bien campes, j'adore le style de dessin, c'est poetique dans ce monde de brutes....

    Lartenbulles Le 05/09/2012 à 17:22:21

    La réalisation graphique est très belle. Le style peint de Brion est somptueux. Chaque case est un petit tableau. Dommage que l’impression d’ensemble rende une impression trop statique. La faute sans doute à l’incrustation de larges bulles carrées et à un découpage trop rigoureux.

    L’adaptation quand à elle propose ce à quoi l’on s’attend mais surtout ce que l’on en attend. ISTIN est un spécialiste du genre. Rien de bien original donc, mais les choses sont bien écrites.