Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Zone blanche

24/08/2012 6613 visiteurs 6.0/10 (3 notes)

U n coup de feu claque, un homme tombe, le crâne fracassé par une balle de gros calibre. Cet homme, c'est Serge Guérin. Une personne ordinaire qu'une situation exceptionnelle a placée dans un engrenage terrible et, malheureusement, fatal pour lui.

Jean-Claude Denis sort de sa zone de confort et propose un polar ambitieux avec Zone Blanche. D'un autre côté, des états d'âmes des bourgeois au crime, il n'y a parfois qu'un pas. Parti d'un schéma très classique du genre, l'auteur de Tous à Matha transforme très rapidement sa trame en un exercice de style à la construction savante. Il mêle très habilement des retours en arrière (souvent imbriqués les uns dans les autres) racontés par le défunt et l'enquête policière. Il en résulte une double narration inversée des plus captivantes. En effet, pendant que la victime « déroule » son histoire, les pandores remontent les pistes. Le sort funeste du héros est déjà connu, est-ce que les indices seront suffisants pour attraper le ou les coupables ? Denis offre là un album diaboliquement bien pensé et exécuté sans faille.

Grand observateur de la société, le créateur de Jean-Luc Leroi a évidemment créé une petite galerie de protagonistes très convaincante. Après avoir joué avec son odorat dans Nouvelles du monde invisible, le scénariste a doté son personnage principal d'une hypersensibilité aux champs magnétiques. Le monde moderne et ses agaçants gadgets numériques omniprésents transforment la vie de Serge Guérin en enfer. La police et ses dérives racistes en prennent également pour leur grade, même si plus largement, ce sont les injustices, sociales ou pénales, qui guident vraiment le fond du propos.

Zone blanche, sans être de la plus grande originalité, offre un très bon moment de lecture rempli de suspens.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Zone blanche

  • Currently 3.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (32 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Thomaswae Le 31/05/2021 à 23:16:11

    j'ai trouvé la trame et l'intrigue un peu "déjà vu" mais l'ensemble se tient
    en effet la fin est peu convaincante mais bon moment de lecture tout de même

    Erik67 Le 22/11/2020 à 21:12:16

    J'ai beaucoup aimé cette intrigue joliment construite. Pour autant, je trouve que la fin est un peu trop surprenante. On ne croit nullement à celle-ci. En effet, elle ne semble pas apporter crédibilité et éléments de réponse. On reste véritablement sur notre faim.

    Il est question d'ondes électromagnétiques dont certains humains semblent être particulièrement sensibles mais on ne voit pas trop le rapport à une intrigue purement policière. Je sais qu'il s'agit d'une parabole comme pour faire la critique d'un monde où plus rien ne marcherait en cas de panne électrique. Il y a des détails qui sentent le vécu (comment faire pour rentrer chez soi si le digicode ne fonctionne plus?).

    J'apprécie toujours autant le graphisme de Jean-Claude Denis. Son récit est ponctué de dialogues intéressants. C'est un plaisir à la lecture car il y a véritablement un dynamisme de l'histoire qui nous porte. Il s'inspire beaucoup de l'idée d'un film d'Hitchcock à savoir l'inconnu du Nord-Express. Les amateurs du genre polar devrait aimer.

    macluvboat Le 26/11/2012 à 20:18:09

    Le scénario sur le papier est bien mené, une intrigue intéressante, mais la mise en forme est un epu confuse. La fin me semble trop rapide comparée aà l'ensemble de l'oeuvre.
    Du bon Denis mais pas le meilleur....