Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le scorpion 5. La vallée sacrée

02/12/2004 12668 visiteurs 5.8/10 (12 notes)

L ’infâme cardinal Trebaldi a été élu pape sur la foi d’un prétendu miracle d’une fausse croix de saint Pierre. La découverte de la vraie croix dénoncerait l’imposture. Trebaldi le sait, tout comme ses ennemis. Le plus acharné d'entre eux, le Scorpion, est parti en Cappadoce sur une piste de la relique authentique liée au fabuleux trésor des Templiers. Mais d’autres le suivent de près, tels l’homme de main de Trébaldi, Rochnan et l’aventurière Ansea, mandatée par les puissances occultes qui ont fait élire Trébaldi mais qui craignent tout autant son pouvoir grandissant.

Desberg et Marini nous offrent un album de très bonne facture dans la lignée de la série. Comme dans les autres numéros, l’histoire est bien ficelée et menée avec beaucoup d’adresse. L’intrigue s’épaissit de nombreux mystères supplémentaires et les liens entre les personnages s’étoffent. Certains regretteront que le décor ressemble plus à celui du dernier Indiana Jones qu’à un décor d’un roman de capes et d’épée : le côté romanesque de l’histoire, perdu dans les montagnes désertiques de Cappadoce, en prend un coup certain.

Le dessin de Marini est, comme à son habitude, somptueux. Précision, fluidité dans le mouvement et hyper-classicisme sont les traits principaux qui caractérisent sa patte. Malgré un certain conformisme dans le dessin et dans la mise en page, le dessinateur arrive à pousser son trait réaliste dans ses derniers retranchements.

Il convient quand même de tempérer ces propos élogieux par quelques remarques ayant plus trait à la série toute entière qu’à ce dernier numéro. Ainsi, le « truc » du coup de théâtre à la fin de l’album a fait son temps : après cinq coups de théâtre, ça en devient presque comique. Ensuite, après cinq albums, les auteurs en sont toujours à superposer questions à répondre et mystères à résoudre sans qu’un début d’explication ne soit donné. L’intrigue frise la surcharge et les auteurs courent sérieusement le risque de devoir mettre certaines intrigues de côté lors de la conclusion. Déjà, par rapport aux premiers numéros de la série, certaines intrigues de base (combat entre les idées des Lumières et les neuf familles, origine du Scorpion, secret de Trebaldi) sont au point mort. Oublier de répondre à ces questions serait flouer le lecteur.

Ces remarques doivent être interprétées non pas comme une critique de cet album : La Vallée sacrée est en soit très bon. Il faut plutôt considérer cela comme un avertissement d’un amateur du genre, inquiet de l’évolution future de la série. Celle-ci est à la croisée des chemins : Le Scorpion a tout pour être un incontournable du moment mais possède aussi les éléments suceptibles de n’en faire qu’un pétard mouillé. Marini a déjà connu ça avec la série Rapaces. A lui et à son scénariste d’éviter que ce scénario ne se reproduise.

Les voilà prévenus.

>> Voir la chronique du tome précédent, Le Démon du Vatican

Par A. Legrain
Moyenne des chroniqueurs
5.8

Informations sur l'album

Le scorpion
5. La vallée sacrée

  • Currently 4.05/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (285 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    minot Le 09/02/2016 à 21:03:19

    Les aventures du SCORPION se poursuivent dans ce T5 de très bonne facture, à travers un périple qui prend de plus en plus des allures de chasse au trésor. Le décor change une nouvelle fois et notre héros, ainsi que ses alliés et ses ennemis, se retrouvent désormais en Cappadoce. Les paysages sont superbes et l'histoire avance doucement mais sûrement, dans une ambiance pleine de mystères dont personnellement je suis très friand.
    On ne s'ennuie pas un seul instant et la lecture est très agréable !

    BIBI37 Le 15/04/2010 à 23:40:04

    Cinquième album tout aussi entrainant que les précédents.
    L'histoire tient bien la route et les personnages deviennent attachants.
    Le scénario gagnerait à décoller un peu.
    Excellents dessins.
    Bref un bon moment.
    8/10.

    cachou Le 25/11/2008 à 16:27:05

    Etant encerclés par les gardes du sultan, les trois aventuriers réussissent tout de meme à s'échapper avec de l'aide exterieure.
    Le scorpion réussi à retrouver la trace du personnage qui connait l'endroie ou se cache la vraie croix de pierre, seulement Rochnan réussi à les ratttraper et à les enfermer dans la grotte.

    Armand Bruthiaux Le 28/06/2007 à 19:10:30

    Rattrapé par Rochnan, l'âme damnée de Trebaldi, le Scorpion tente toujours de retrouver la croix de Saint Pierre. De plus la redoutable Ansea Lattal l'a devancé. Une véritable course poursuite s'engage donc à travers la Cappadoce. Tous nos héros se retrouvent finalement à Karabas !
    Un alum plus exotique que les précédents, cela change mais reste toujours aussi passionnant !

    seb baum Le 18/09/2006 à 23:47:01

    C'est beau, c'est passionnant... C'est de la Grande BD
    Vivement la suite ! C'est que l'on s'attache au Scorpion et à ses compagnons !

    safedreams Le 15/07/2006 à 14:03:08

    Dans la lignée des précédents. Excellent, avec un bon suspens à la fin.

    chtifchtif Le 11/01/2005 à 09:56:07

    Excellent tout simplement!

    de superbes dessins de la Cappadoce, très détaillés et même reconnaissables quand on a été sur place!

    Une des meilleures séries que j'ai lues

    mathhatt Le 18/11/2004 à 11:13:30

    Un album agréable, dans la lignée de la série : un dessin superbe pour qui apprécie le trait de Marini. Des femmes magnifiques, un héros sculptural...
    Les scènes d'actions s'enchaînent, le tout est très dynamique, et on ne s'ennuie pas une seconde. Mais on a parfois l'impression que l'histoire pourrait avancer un peu plus à chaque tome. Ce 5e album m'a un peu laissé sur ma faim, mais avec une fin à suspens qui donne bien sûr envie de lire la suite...

    Christophe C. Le 14/11/2004 à 15:08:50

    C'est avec grand plaisir que je viens de lire la suite des aventures de ce personnage assez mystérieux qu'est le scorpion. Ici on apprend rien de son passé. En effet l'album semble plus centré sur les relations entre les divers personnages que sur l'aventure en elle même. Certe cette dernière n'est pas abandonnée et sert à rythmer l'album mais elle semble plutôt passer au second plan avant de revenir au premier plan sur la fin de l'album. Ces relations entre les différents personnages sont sommes toutes assez complexes at de nombreuses zones d'ombre concernant leurs passés et leurs motivations respectives n'est pas pour arranger le tout. Celà rend l'album vraiment passionnant et laisse présager d'une suite vraiment très intéressante car à première vue tous ces évènements ne sont que le sommet d'un immence iceberg.