Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Une nuit à Rome 1. Tome 1

02/07/2012 9095 visiteurs 7.0/10 (3 notes)

I l est des villes où les amours semblent éternelles : Rome est de celles-ci. Mais les années usent inexorablement les souvenirs et les promesses finissent perdues au milieu de mille et une futilités. Comme tant d’autres avant lui, Raphaël a oublié ce serment fait sur le coin d’un lit, la vie l’ayant poussé vers d’autres bras, à des années-lumière de la Ville Éternelle. Cependant, au soir de ses quarante ans, son amour de jeunesse lui a réservé une chambre, dans un hôtel. Il a quarante-huit heures pour rejoindre la capitale italienne.

Le blues des quadras ou des quinquagénaires est un sujet d’actualité. Après Margerin et La vie est trop courte ! , Jim s’essaye aux états d’âme d’un adulescent qui se découvre quelques réminiscences amoureuses. L’exercice n’est pas sans risque, car il serait aisé de glisser dans le convenu et les lieux communs. En évitant soigneusement de s’adonner à l’introspection psychanalytique de Raphaël, l’écueil est évité. Le scénario s’organise donc autour d’un homme somme toute ordinaire et montre comment, sans crier gare, certains souvenirs le forcent à choisir entre remords et regrets. Toute la force de cet album produit en famille - la femme de Jim réalisant la mise en couleurs - réside dans une narration toute en simplicité, au gré des copains qui passent, au fil de ces moments insignifiants qui finissent par faire une vie. En quatre-vingt-quatorze planches, Jim dessine l’existence de ses héros comme d’autres la filmeraient, observateur discret, un rien voyeur, des tourments intérieurs de Raphaël, Arnaud ou Marie. C’est simple, sobre, peut-être banal, mais finalement touchant et terriblement humain. Avec un art filmique du découpage et la mise en page, il sait se jouer des lieux, du temps, des personnages et donner un rythme à une histoire qui n’en a pas. Graduellement et inexorablement, tout s’accélère autour de Raphaël qui, spectateur de sa vie, devient, progressivement, acteur d’un désastre annoncé. C'est peut-être dans ce prologue aux allures d’épilogue que réside l'essentiel bémol de cette comédie romantique.

Cette nuit à Rome est l’occasion d’un bien bel album !

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Une nuit à Rome
1. Tome 1

  • Currently 4.06/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (106 votes)

  • Jim
  • Jim
  • Delphine
  • 05/2012 (Parution le 02/05/2012)
  • Bamboo Édition
  • Grand Angle
  • 978-2-8189-0970-6
  • 94

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    SophieDum Le 28/11/2018 à 10:53:50

    Magnifique !!! J'adore j'adore j'adore ! Je découvre cette série un peu tardivement... je cours acheter le suivant.

    Netdown18 Le 25/08/2016 à 16:46:57

    romantique ou pas il faut lire cette BD formidable, belle histoire de se retrouver dans 20 ans ...
    au plaisir JIM de faire une suite...
    GOOD LUKE

    nonodu18 Le 19/08/2014 à 00:16:25

    C'est vrai qu'en ouvrant ces albums on tombe en admiration devant les (dessins) de Jim ! Surprenant au vu de sa bibliographie !! En fait, Jim peut surtout dire merci à Photoshop ! Aucun crayonnés ne subsistent, pas plus qu'un travail concret des couleurs ( aah, Photoshop!!! ) Il est loin le temps des bonnes vieilles BD construites de manières artisanales! Si on continue à lire de telles cochonneries (pour rester poli) qui se souviendra dans 10 ans qu'on existé de VRAIS ARTISANS tels que Hermann, Rosinski, Dany, Vance ou Paape ? j'ai acheté les 2 tomes à la suite, et abandonné la lecture au bout de vingt planches tellement c'est idiot et con, navrant et stupide !!

    meuillot Le 13/11/2013 à 22:32:03

    "Dans la vie y a des moments où on est bien, où on se sent vraiment heureux ; et après on éjacule !" Ma définition de la vie ! "

    Si c'est pas de la citation ça !

    Je trouve qu'elle résume l'ensemble de ce tome ou en tout cas l'état d'esprit dans lequel se trouve Raphaël...

    A travers cette ligne de conduite, on suit le parcours de ce quadra presque prêt à faire le grand saut avec cette jolie blonde avec qui il vit depuis peu. Tout les bons préliminaires sont là... Il bosse pour son père, il lui offre un chaton (histoire de s’entraîner à vivre à trois) il pense à arrêter de fumer. Bref, tout est bon pour qu'une bonne "éjaculation" le délivre d'une adolescence attardée & enfin vivre avec les codes classiques mais nécessaires pour rentrer dans le rang...

    Seulement voilà, l'acte consommé, un imprévu surgit d'un passé lointain mais pas tant que ça... Marie... Ou ce détail d"une vie qui vous a laissé en rade et qui vous donne ce goût d'inachevé...

    Et Marie le sait, le sent. Elle connaît par cœur cet amour de 20 ans & s'appuie sur une promesse puérile de se retrouver deux décennies plus tard le temps d'une nuit pour l'attirer, une fois de plus, dans sa toile...

    Car si on lit cette histoire en tant qu'homme : c'est bien de cela qu'il s'agit : cette sensation d'avoir déjà connu ce refrain, cette sensation de se retrouver en Raphaël. & de se dire : doit-on l'envier ? Doit-on fantasmer sur cette idée qu'un jour, cette Marie là, puisse nous rappeler... Quand bien même, quelle serait notre réaction ?...

    Jim, l'auteur complet de ce dytique est vraiment un spécialiste de ce questionnement humain dans un âge où l'on remet souvent beaucoup de choses en question. Il nous parle, mais on a aussi l'impression qu'il partage avec nous une tranche de vie.
    Ajouté à cela un dessin précis, agréable, fouillé & minutieux. On ne peut pas rester insensible à ce récit...

    C'est une histoire humaine, c'est donc une histoire qui nous touche.

    Merci JIm. Le T2 est presque dans mes mains. J'imagine la fin mais je veux qu'elle soit racontée avec vos yeux & votre main.

    garulfo01 Le 06/10/2013 à 20:39:12

    j'aime beaucoup le dessinateur, mais je dois bien avouer un certain malaise pour cette histoire d'amour et le comportement du héros au fil de la bd. On attend le tome 2 ...

    clemlal5 Le 29/12/2012 à 18:45:59

    Je ne suis pas un grand fan du dessin car ça manque d'un petit quelque chose que je ne saurais dire mais l'idée de base est vraiment bien quoiqu'est-ce vraiment moral le fil de toute cette histoire ? Je n'en sais rien et je m'en fous mais on ressent bien les angoisses du héros et le coup de tête que l'on pourrait tous avoir un jour à l'aube de la quarantaine...

    Hugui Le 14/06/2012 à 19:59:18

    Les dessins, ok, très lisibles, expressifs, bien composés.
    Le scénario ? Intéressant puisqu'il me laisse perplexe. J'ai du mal à me faire une opinion, encore si je peux comprendre Raphaël, la psychologie de Marie me semble moins crédible, mais peut-être nous manque-t-il des clefs que nous aurons au deuxième tome ?
    Telle quelle cette lecture m'a laissé frustré et mal à l'aise, n'arrivant pas à trancher entre une histoire à l'eau de rose irréaliste ou une vraie tranche de vie percutant pleins de nos sentiments secrets.
    Vivement le deuxième tome pour un opinion définitive.