Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Blanche Neige (L'Hermenier/Looky) Blanche Neige

07/06/2012 8860 visiteurs 6.0/10 (1 note)

« Tous les contes commencent par “il était une fois”… Mais celui-là n’est pas comme les autres… ». Dès la première phrase, les auteurs mettent en garde : le Blanche-Neige d’Akileos n’a pas grand-chose à voir avec le dessin animé de Walt Disney sorti en 1937. Tout le monde connaît le destin de la jeune fille à la peau blanche et aux lèvres pourpres, le chasseur qui ne peut se résoudre à la tuer, sa fuite dans la forêt, sa rencontre avec les nains et… son attente du prince charmant qui viendra la secourir.

C’est dans un registre beaucoup plus sombre que Looky et Maxe L’Hermenier ont abordé ce célèbre conte des frères Grimm. Bien sûr, les éléments indispensables de l'histoire, que ce soit le miroir magique ou la pomme empoisonnée, ancrés dans la mémoire collective, ont été conservés. Mais les auteurs se sont amusés à rendre les personnages beaucoup moins sages et à les faire évoluer dans un monde baigné de violence et de trahisons. Quelques trouvailles viennent égayer un récit teinté d'humour comme, par exemple, l'anthropophagie des nains qui donnent lieu à des dialogues plutôt cocasses.

Au dessin, Looky a utilisé une modélisation 3D avant de "l’agrémenter d’une touche plus réaliste et humaine en y apportant des imperfections". Le rendu est assez surprenant au premier abord. Si les décors et les paysages, de type médiéval, sont globalement réussis, les traits des visages sont parfois grossiers et rendent les expressions approximatives. Un cahier graphique bienvenu explique en détail la conception de l'ouvrage, précédé par quelques illustrations de Blanche-Neige réalisées par de nombreux auteurs (Agnès Maupré, Régis Penet, Tony Valente...).

Un bel album à croquer sans modération.

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Blanche Neige (L'Hermenier/Looky)
Blanche Neige

  • Currently 3.86/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (29 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 22/11/2020 à 12:22:23

    Je rêvais de lire une version un peu plus corsée (voire osée) de Blanche-Neige. Tout le monde a encore en tête le premier long métrage de Walt Disney qui fut pour beaucoup un chef d’œuvre du genre. Toute une génération d’enfants a été terrorisée par la fameuse sorcière ricanant après avoir commis son forfait. Des années après et avec un certain recul, on peut dire que c’est une ode de pure mièvrerie qui est d’ailleurs moquée dans des œuvres plus récentes comme le film d’animation Shreck. Modernité quand tu nous tiens !

    La mode de l’année dernière a été de sortir deux films sur Blanche-Neige sur grand écran au cinéma. La bd n’a pas échappé à ce phénomène concernant les vieilles reprises de conte d’enfance qu’on remet au goût du jour. Hansel et Gretel ont d’ailleurs subi le même sort il y a peu avec le résultat qu’on connait….

    Bref, on s’attendait à quelque chose d’assez irrévérencieux dans le style Pinocchio (Les Requins Marteaux). Il n’en fut rien. Si le début paraissait assez prometteur, il n’en est rien. On nous promettait des nains cannibales mais c’était un leurre pour amuser la galerie. Le pouvoir qu’exerce la reine ne repose finalement sur pas grand-chose. Le retournement de situation final fait preuve d’une belle absence d’imagination.

    Pour autant, je ne vais pas descendre en flèche cette version de Blanche-Neige qui a toujours l’avantage d’être un léger mieux par rapport à l’original, avec toutefois la magie et la poésie en moins. On passe un bon moment de lecture mais rapide. Bon, maintenant j’attends Bambi version trash. La suite, s’il vous plaît !

    jumilie35 Le 06/12/2012 à 22:18:06

    Bon album. Le conte est putôt bien revisité. Dommage que ça aille un peu vite au niveau de l'histoire mais pour tenir en un seul tome.

    arawn Le 07/09/2012 à 23:06:17

    Très bon album, il se rapproche d'avantage du mythe original que de la refonte de disney..Ici on se trouve dans le cadre d'un blanche neige ayant pour univers visuel celui des mythes scandinaves et germaniques ce qui est du plus bel effet.En général je ne suis pas fan des couleurs pales et du lourd trais noir, mais au final le mélange ressort parfaitement et soutient un dessin très agréable à l'oeil .Une partie de l'histoire semble tirée des origines de l'histoire, d'où l'apparition de nains cannibales.Ce fait choquants, car dans les contes étaient autrefois des moyens de faire pression sur les enfants et de leur donné un système de règles par allégories, tout comme le petit chaperon rouge dont on retrouve des traces dans un des rares documents présentant des gravures celtes, parlant pas d'un chaperon mais d'uen jeune fille piégé par un loup, qui comme dans le petit chaperon rouge, représente le danger extérieur.

    L'histoire en elle même est un peu rapide, mais on peut le comprendre dans le fait de devoir tenir sur un seul tome,mais j'ai tout de bien aimé la lire.
    Le petit bonus de fin avec les artworks de plusieurs dessinateurs est un complément intéressant et humouristique parfois.

    Bref un très bon achat!

    BIBI37 Le 16/06/2012 à 23:51:28

    Quelques changements par rapport au conte initial mais en fin de compte très peu d'originalité.
    Des dessins poussifs.
    Quelques trouvailles mais aussi quelques énormes bétises comme ses nains qualifiés de cannibales et qui épargne l'héroïne.
    Préférez-y la nouvelle version cinématographique beaucoup plus aboutie.
    Dommage.
    3/10.