[phpBB Debug] PHP Notice: in file /home/web/v5-bdgest/system/libraries/Cache/drivers/Cache_file.php on line 65: unlink(/home/web/v5-bdgest/application/cache/albums_fiche/): Is a directory
Déserteur (Le) 1. Nuit de chagrin
Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le déserteur 1. Nuit de chagrin

15/09/2003 8632 visiteurs 6.4/10 (9 notes)

L e déserteur est le premier grand projet des jeunes auteurs Kris et Obion. Auparavant le premier avait signé le scénario du remarqué Toussaint 66 et ensemble ils s'étaient signalés avec les strips Kr'Ob Art publiés dans Pavillon Rouge. Aujourd'hui, dans un style très différent, ils entament une série de science-fiction dont Nuit de chagrin constitue le premier volume :
L’action se déroule dans un monde imaginaire peuplé d’êtres plus ou moins humanoïdes. Kyle Sanders y fait son retour après avoir déserté cinq ans plus tôt. Chargé d’une mystérieuse mission, il débarque en pleine campagne politique dans un environnement social complexe et conflictuel.

Il n’est jamais facile de se faire un avis à partir d’un premier tome et celui-ci ne fera pas exception : même s’il est plutôt étoffé, il ne s’agit que d’une mise en bouche et il en faudra encore beaucoup avant d’être rassasié. Cependant, plusieurs éléments sont présents pour nous mettre en haleine et nous donner envie de connaître la suite.

En premier lieu l’intrigue semble avoir été mûrement réfléchie, la trame est complexe et dense, le héros difficile à cerner…Tout un ensemble d’ingrédients positifs pour la suite. Additionné à la dureté du contexte et à une atmosphère plutôt oppressante, cela risque d’en décourager plus d’un. Par contre, ceux qui feront l’effort ne se plaindront ni d’un scénario vide, ni d’un manque d’originalité avec notamment l’idée du flash d’information donné en pièce de théâtre qui est excellente.

Du côté des dessins, Obion a un trait qui sans être spécialement original est déjà bien maîtrisé avec en particulier un bon sens du mouvement et de la mise en page. On regrettera uniquement des difficultés à reconnaître certains personnages. Ceux-ci étant nombreux, on est facilement perdu alors que dans ce genre d’histoire aux multiples facettes, le dessin devrait au contraire être d’une grande aide au lecteur.

Enfin, Florence Breton aux couleurs s’est bien adaptée et indéniablement l’ambiance sombre et rude lui doit beaucoup. Malheureusement, il est dommage que sur de nombreux détails, elle n’ait pas travaillé sur des agrandissements car les couleurs sont souvent mal délimitées.

Le déserteur est une série prometteuse au potentiel évident, mais le plus dur reste à faire. Espérons que les auteurs sauront continuer sur leur lancée.

Par J-M Grimaud
Moyenne des chroniqueurs
6.4

Informations sur l'album

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.