Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Alice au pays des singes 1. Alice au pays des singes

28/05/2012 10088 visiteurs 6.0/10 (1 note)

A lice a un problème ! Elle n’est plus au pays des Merveilles et elle se retrouve amnésique au pays des Singes. Le pire, c’est que tous les primates la prennent pour Tarzan ce qui, il faut bien l’avouer, est quelque peu vexant. Heureusement qu’Eddy le mandrill est là et que, grand cœur, il décide d’aider la gamine à regagner ses pénates. Car la pauvre, complètement paumée au milieu de la jungle, risque de finir en hors-d’œuvre pour tigres.

Loin d’être une simple parodie d’Alice au pays des Merveilles, l’album de Tebo et de Nicolas Keramidas possède quelque chose de subversif et de savoureux, notamment dans la manière dont il égratigne la pauvre héroïne. Chiante à souhait, niaise à en devenir nunuche, rien ne lui est épargné. De la désobligeance des singes qui la prennent pour Tarzan - faut dire que pour eux tous les humains sont des tarzans - aux crottes de nez d’Eddy, la fillette affronte avec une naïveté suspecte les dangers séculiers de la jungle (marais, fleur carnivore, éboulement…) pour finir boulotée par un tigre danseur transformé en passeur vivant ! Il faut suivre …

Sur ce coup, les deux auteurs se sont visiblement lâchés, en laissant libre cours à une interprétation déjantée des rêveries de Lewis Carroll et en perpétuant, à leur manière, les pérégrinations de la donzelle. À mi-chemin entre le conte illustré pour enfants et la bande dessinée pour plus grands, cet album - avec sa galerie d’animaux abracadabrantesques et loufoques au possible - possède un côté transgénérationnel des plus sympathiques. L’humour potache de Tebo – qui visiblement se retient - allié à la naïveté et au foisonnement du dessin de Keramidas forment un cocktail désopilant, qui se lit avec un plaisir régressif.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Alice au pays des singes
1. Alice au pays des singes

  • Currently 3.57/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.6/5 (23 votes)

  • Keramidas, Nicolas
  • Nob
  • 05/2012 (Parution le 02/05/2012)
  • Glénat
  • 9782723482431
  • 56

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.