Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

20 ans ferme

10/05/2012 6892 visiteurs 7.6/10 (5 notes)

20 ans ferme, la sentence tombe et Milan se retrouve derrière les barreaux. Il n'est pas tout blanc, le Milan, il le sait. Il a voulu jouer et il a « perdu », il accepte donc son sort avec résignation. Par contre, ce qu'il ne supporte pas, c'est la façon dont la République traite ses prisonniers. Abus, aussi bien physiques que psychologiques, et manquements aux droits élémentaires, à l'intérieur des murs des prisons, la loi est systématiquement bafouée. Qui va entendre sa révolte ?

Sensibilisé par le travail de l'association Ban public, Sylvain Ricard (Stalingrad-Khronika, La mort dans l'âme) a décidé d'apporter sa pierre à cette cause en racontant, en bande dessinée, le sort réservé aux condamnés en France. Se basant sur le témoignage de Milko Paris, le fondateur de Ban public, il a inventé Milan, un prisonnier prêt à tout pour conserver sa dignité d'être humain. Le constat est terrifiant. À part pour une émeute de temps en temps ou une agression de gardien, rien ne filtre vraiment du monde carcéral. Loin de l'image d’Épinal entretenue dans les films de gangsters, la réalité est autrement plus tragique. La liste sans fin des humiliations et des privations endurées par le héros en témoignent. L'administration – la société en fait - semble avoir tout simplement oublié que d'être détenu, ça ne veut pas dire être privé de droits.

La narration, sans faire dans le sensationnalisme, ne va pas pour autant par quatre chemins. La réalité y est montrée sans fard. Milan n'est pas un enfant de chœur, mais il débarque en enfer. Le scénariste présente les faits sans rien cacher et Nicoby (Mes années bêtes et méchantes, Les ensembles contraires) les illustre simplement avec, toutefois, la plus grande précision. Au fil des pages, le courage, la détermination et, surtout, la réflexion du héros deviennent contagieux. Le système est cassé, mais, comme il le dit lui-même, on ne voit pas souvent d'élus visiter les maisons d'arrêts pour vérifier si la loi est la même pour tous.

Plus de dix ans après Paroles de taulards et Paroles de taule, 20 ans ferme contribue à son tour à dénoncer, dignement et rageusement, une situation intolérable. À lire et à faire lire autour de soi.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.6

Informations sur l'album

20 ans ferme

  • Currently 3.76/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (21 votes)

  • Nicoby
  • Nicoby
  • 03/2012 (Parution le 08/03/2012)
  • Futuropolis
  • 978-2-7548-0586-5
  • 96

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.