Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Du chez-soi

10/05/2012 5006 visiteurs 8.0/10 (1 note)

A vec leurs deux filles, David et Anna mènent une vie paisible. Il suffit pourtant de pas grand-chose pour faire vaciller cet équilibre tranquille et acceptable. Des rongeurs qui font leur apparition dans la cuisine, un beau-père directif, une sœur qui a franchi le pas, tous ces petits riens vont se cumuler dans la tête de David jusqu’à prendre la forme d’un besoin, et pas des moindres, auquel il va céder sans trop s’en rendre compte. Il s’engage, et les siens avec lui, dans l’acquisition d’une maison neuve ; une manière comme une autre de meubler son quotidien. Anna, son épouse, ne partage pas vraiment son enthousiasme, mais, plutôt que s’opposer, elle se laisse gagner par l’apathie. Au-fur-et-à-mesure que le projet se concrétise, elle perd pied.

La première chose qui saute à l’œil, c’est la transparence des protagonistes, cette sensation qu’ils font comme partie du décor, celui-là-même qu’il est question de quitter. Pour ce faire, l’auteure, Ariane Dénommé, utilise un trait au crayon de bois qui, par certains aspects, peut faire penser à celui de Dash Shaw dans Bottomless belly Button, notamment dans sa façon de donner une texture et du corps aux éléments. Dans les deux cas, l’environnement fait partie intégrante du récit. La comparaison s’arrête néanmoins là, Du chez-soi abordant des questions plus universelles, tout du moins dans la société occidentale, notamment relatives à la possession et à la solitude.

Là où réside la force de cette bande dessinée, c’est sans aucun doute dans ce qu’Ariane Dénommé parvient à faire passer, tant dans les silences et les non-dits que dans les attitudes des personnages. À travers ces éléments, c’est ce qui se joue dans la tête des protagonistes qui est proposé au lecteur. Cela lui donne à interpréter les rapports d’influence, conscients ou non, qui régissent leurs relations. La résignation d’Anna face à celui qui partage sa vie, la docilité satisfaite de ce dernier, mais aussi, plus largement, tous ces petits mensonges qu’autour d’eux chacun s’autorise afin de maintenir une apparence qui lui permette d’exister aux yeux des autres. Accepté par tous, ce n’est ni plus ni moins qu’un jeu de dupes très contemporain qui est mis en branle, avec ceux qui passent à travers les mailles et ceux, nombreux, qui s'empêtrent dans les filets.

Du chez-soi ou décryptage du bonheur à travers le bien matériel, la grande illusion ?

Par F. Mayaud
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Du chez-soi

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.