Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

De Cape et de Crocs 10. De la Lune à la Terre

03/05/2012 10376 visiteurs 8.0/10 (4 notes)

L e prince Jean défait, la Lune a retrouvé la paix et les festivités d’après-guerre battent leur plein. Tandis que don Lope de Villalobos, Hermine, le raïs Kader et Eusèbe aspirent à retrouver leur bonne vieille Terre, Armand de Maupertuis ne pense qu’à courtiser la belle Séléné. Las, il a un rival de taille et refuse absolument d’entendre les avertissements de son compère loup. La susceptibilité et l’aveuglement amoureux auront-ils raison de leur amitié ? Les gentilshommes terriens regagneront-ils leurs pénates ? Le raïs Kader retrouvera-t-il sa fille ? Et que diable peut bien mijoter Mendoza depuis sa fuite opportune de la capitale sélénite ?

Il fallait bien qu’un jour le rideau tombe, achevant la pièce, aussi bonne fut-elle. Avec ce dixième opus, Alain Ayroles et Jean-Luc Masbou posent le point final à leur série si enlevée et plaisante. Ils ne le font cependant pas sans précipiter leurs héros dans d’ultimes péripéties dignes des meilleurs moments de la saga. Toute la faconde savoureuse des principaux protagonistes, tout l’humour bien senti, toute la fantaisie des auteurs sont de nouveau au rendez-vous de cet épisode, riche en action et en rebondissements, mais aussi en derniers éclaircissements.

En effet, Alain Ayroles apporte des réponses, certes largement pressenties, à la plupart des questions demeurées en suspens, et ce par quelques habiles tours dont il a désormais le secret. Il ne s’arrête cependant pas là, puisqu’il met en péril les relations qui paraissaient les mieux établies, assurant ainsi une valse des sentiments bien imaginée et propre à corser cette histoire de retour vers la Terre. Aux affaires d’honneur égratigné, d’amour et d’amitié malmenés s’ajoutent un zeste de morale, par lequel certains fâcheux reçoivent la monnaie de leur pièce. Enfin, que serait un album de De cape et de crocs sans références, clins d’œil et bons mots ? Ce final n’en est pas dépourvu et chacun pourra s’amuser à les repérer, tout en appréciant les nombreux parallèles avec Le secret du janissaire. D’ailleurs, les quarante-huitième et quarante-neuvième planches constituent un épilogue rappelant à bien des égards le premier album, tout en offrant une dernière galipette.

Pour porter ce dénouement, Jean-Luc Masbou livre une magnifique copie, toute en panache, couleurs et dynamisme. Si son trait a quelque peu évolué depuis les débuts de la série, sa précision, ses découpages aiguisés et ses compositions foisonnantes sont toujours de mise. Le régal se fait donc autant par les yeux que par le verbe, d’autant plus que le dessinateur en jette plein la vue, tant à travers les nombreux détails auxquels il a habitué le public, que par le biais d’une succession d’ambiances très réussies. La colorisation y fait également beaucoup, chaque moment, chaque lieu s’accompagnant, avec justesse, d’une palette définie aux nuances travaillées et rendant particulièrement bien.

De la Lune à la Terre clôt avec éclat une saga qui aura su maintenir la curiosité et le plaisir de bout en bout. Ce n’est évidemment pas sans regret qu’on voit Armand, don Lope et Eusèbe tirer leur révérence. Néanmoins, la perspective d’un futur diptyque consacré au mignon petit lapin en réjouira plus d’un. D’autant qu’un mystère reste entier : comment s’est-il retrouvé aux galères ?

>>> Tome 6
>>> Tome 7
>>> Tome 8
>>> Tome 9

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

De Cape et de Crocs
10. De la Lune à la Terre

  • Currently 4.46/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (122 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    joel Le 07/12/2015 à 17:51:38

    Cette édition originale en ce qui concerne mon exemplaire est dépourvue de page de garde de fin d'album la dernière planche est collée au carton

    ramses 12 Le 01/01/2015 à 17:15:26

    Mon avis pour la série.
    Il ne me parait pas vraiment justifié de parler de chef d’œuvre, je ne vais pas recopier la critique de cedd79, il l’a très bien écrite et je suis complètement d’accord avec lui.
    Toutefois cette série mérite d’être connue, scénario et dessins sont de très bon goût. C’est un bon moment de lecture et je suppose de relecture (je viens de lire les dix tomes et ne compte pas m’y remettre tout de suite). C’est aussi, comme par exemple Garulfo, une série qui plait aux adultes et aux plus jeunes, ce qui permet des échanges familiaux, c’est toujours plaisant.

    Fantasy30 Le 13/09/2014 à 15:50:45

    Pour l'ensemble de la série:
    Une lecture à 2 niveaux qui est donc adaptée aux adultes et aux enfants, cette série est fantastique et unique en son genre.
    Il faut souligner l'excellent travail, tant du scénariste que du dessinateur, qui ne faiblit jamais ce qui est, somme toute, relativement trop rare dans les séries de 10 tomes.
    Trouver un petit défaut? Peut-être les tirades explicatives de Bombastus dans le tome 10 qui peuvent finir par lasser...
    Messieurs, chapeaux bas et merci pour vos lecteurs.
    Indispensable 9/10

    Kheops Le 27/11/2013 à 19:00:49

    Et si on parlait de quelque chose d'essentiel pour un bédéphile et pourtant trop souvent délaissé dans les avis, le plaisir !
    Et bien j'ai pris un pied pas possible à la lecture de ce 10e et dernier tome.
    Merci aux auteurs pour ce très bon moment...

    eusebio22 Le 28/04/2013 à 19:12:06

    Rare, trés rare sont les œuvres qui nous surprennent encore après plus de 2 lectures.

    Je viens d'achever ma 5ème (au moins) lecture du cycle, et j'y découvres encore et toujours de nouveau éléments, référence, jeu de mot, expérience, et toujours autant de plaisir!

    fan incontesté d'Ayroles (génie des temps modernes), je ne peux que recommander cette BD à tous et toutes (jeunes et moins jeunes).

    Alors certes, le scénario à quelques défault, surtout les longueurs des tomes 7-8 (qui fourmillent pourtant d'action), quelques très légères incohérence (pour répondre à Cedd: Hermine tient au frangin, et c'est la soif d'aventure qui guide les 2 héros, de même qu'elle guide bibo dans the hobbit), mais ses (nombreuses) qualités surpassent tellement ces détails.

    Bref, à lire et à relire!

    cedd79 Le 06/03/2013 à 17:27:53

    Voici mon avis pour toute la série "De cape et de crocs"

    C'est très tard que je me suis intéressé à cette série, à la sortie du tome 10 en fait. L'engouement tout autour, le nombre de commentaires sur ce site, et le stocks impressionnants des libraires ont fini par me convaincre que je passais à côté de quelque chose. J'ai donc décidé de me lancer dans la lecture, d'affilée des 10 tomes.

    Et bien sans être véritablement déçu, je n'ai pas pris la claque à laquelle je m'attendais. Oui, cette série offre au lecture de véritables moments culte de la BD. Les dessins sont superbes, les couleurs fines, les personnages attachants, les textes savoureux, (je ne vais pas me lancer dans une énumération de toutes les qualités, d'autres l'ont déjà très bien fait), mais j'ai eu une vraie sensation de fragilité dans la construction dramaturgique du récit.

    Pour faire concret, voici les principaux points dramaturgiques qui m'ont pas mal dérangé (attention je dévoile quelque peu l'intrigue) :

    - les motivations des deux héros à risquer leur vie, surtout à partir du tome 5. En effet, le "frangin" a été enlevé, mais vu que personne ne le porte véritablement dans coeur, pourquoi repartir alors que tous les problèmes semblent être résolus ?
    - la perte d'intérêt flagrante du personnage de Kader une fois arrivée sur la lune. Il ne fait plus que de la figuration et on l'impression que les auteurs ne savent plus trop quoi en faire. Idem pour Hermine.
    - sur la lune, une fois le "frangin" retrouvé, pourquoi ne pas repartir aussitôt ? Là aussi, j'ai eu du mal à cerner les motivations des héros à rester.
    - déçu aussi par les dangers que représentaient la face obscure de la lune qui se sont révélés pas si dangereux que ça, voir pas dangereux du tout (tout le monde s'en sort, ou presque, et même la montagne sensée impossible à gravir n'est pas si difficile que ça).

    Néanmoins, comme je le disais plus haut, sans être le chef d'oeuvre annoncé, cette série réserve de belles surprises et l'univers développé, par sa richesse, donne envie de s'y perdre !

    tutur.57 Le 28/04/2012 à 22:41:51

    Dernière album d’un long périple, une fin en apothéose, que d’émotions ! Nous ne reverrons plus nos héros. Mais quelle fin ! Des dialogues toujours aussi riches, de nombreux rebondissements… le dessin est toujours aussi sublime (particulièrement les scènes de l’abordage). De Cape et de Crocs est bel et bien un chef-d’œuvre.
    8/10

    minot Le 18/04/2012 à 16:51:19

    DE LA LUNE A LA TERRE clôt magistralement cette sublime série qu'est DE CAPES ET DE CROCS. D'ultimes rebondissement en révélations inattendues, de coups de théâtre en derniers coups d'éclats, Villalobos, de Maupertuis, Eusèbe et consorts nous saluent de la meilleure des manières avant de laisser tomber définitivement le rideau sur leurs aventures exaltantes.
    L'album rappelle fortement LE SECRET DU JANISSAIRE (premier opus de la série) : tirades similaires, duel Armand / Mendoza sur le pont d'un navire, Venise comme ultime décors de la pièce ... la boucle est bouclée.
    On regrettera peut-être la disparition trop rapide de Mendoza, mais bon ... pinaillage !
    Avec une qualité d'écriture rarement vue et une réalisation (dessin + couleurs) ébouriffante, Ayroles et Masbou nous auront concocté une série d'aventures animalière digne de rentrer au Panthéon de la BD.
    Merci messieurs les auteurs pour tous ces bons moments de lecture que vous m'avez offerts; je suis fan.
    Chapeau bas !

    arno67 Le 17/04/2012 à 21:54:01

    Le bonheur...mais un bonheur attristé à l'idée de perdre nos amis, Armand, Don Lope, Eusèbe ...Au moins il nous restera la faculté de pouvoir relire encore et encore les aventures de nos canidés préférés.

    Le plaisir est réel dans ce dernier album, nous sommes loin de l'album de trop et la qualité qui irrigue une série rare depuis ses débuts est toujours présente.

    A Dieu, Adios à nos héros