Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Igor et les monstres 3. L'homme qui murmurait à l'oreille des monstres

29/11/2004 7441 visiteurs 5.0/10 (1 note)

I gor, son truc c’est de fabriquer des monstres. Et ce ne sont pas les échecs répétés ou les dommages collatéraux subis par la population locale qui vont l’arrêter.

Allons droit au but : les histoires de 2 à 5 pages qui composent ce troisième album constituent un florilège de situations grotesques et de répliques cinglantes qu’on trouvera soit amusantes soit affligeantes. La première salve est un véritable feu d’artifice d’absurdité et un concours de bons mots le plus souvent décalés et parfois méchants (pour sourire). Là où les deux premiers tomes se contentaient un peu facilement d’illustrer des blagues souvent très connues sur le thème du mythe de Frankenstein et des monstres, le fait de sortir ces personnages de leur contexte habituel (manoir, labo) et de les faire évoluer dans des milieux plus variés constituent une agréable et efficace nouveauté.

Dans un registre où l’on trouve plus fréquemment un style « gros nez » très lisse, le dessin de Duchazeau offre une originalité bienvenue. Sa façon de traiter « partiellement » les décors à grands renforts de hachures qui côtoient des surfaces dépouillées s’accommode cependant assez mal de certains traitements uniformes usant de couleurs vives. Les tons plus appropriés retenus pour Gilgamesh (Dargaud) ou Petites histoires africaines (in Capsule cosmique n°4) le confirment.

Sans courir le risque du décrochement de maxillaires, et à condition de s’offrir une respiration salutaire entre ces récits courts, on retiendra une certaine qualité de traitement, y compris graphique, d’un genre délicat qui souvent ne nous épargne pas grand-chose.

Par L. Cirade
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Igor et les monstres
3. L'homme qui murmurait à l'oreille des monstres

  • Currently 2.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.0/5 (10 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.