Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Zodiaque (Delcourt) 1. Le Défi du Bélier

02/04/2012 6620 visiteurs 4.3/10 (3 notes)

C hicago. Une nouvelle victime du Bélier vient d’être découverte, la dixième. L’inspecteur Stephen Aries est sur les traces du tueur en série mais celui-ci semble avoir toujours un temps d’avance. Pour travailler sur un cas d'actualité, Vic, la compagne d’Aries et maître de conférences à l’université, planche sur son profil avec ses étudiants : et si c’était un flic ? La onzième proie est même annoncée dans les journaux par le psycho killer lui-même. Le temps presse. Mis en cause, l’inspecteur va devoir user d’autres moyens que ceux utilisés jusqu’à présent…

Le défi du Bélier inaugure une nouvelle lignée d’albums concoctés par un scénariste sur la base d'une idée de son éditeur, Guy Delcourt, et mis en images par un groupe de dessinateurs afin de garantir un rythme de parution mensuel. Douze titres faisant référence aux signes du Zodiaque, douze personnages disposant de facultés hors normes qui seront découvertes au fil de… treize albums, voilà pour le principe.

La chose est entendue, Corbeyran dispose d’un savoir-faire indéniable pour composer une série incluant un fil rouge qui tiendra le lecteur en haleine d’un épisode à l’autre, y compris si l’un d’entre eux venait à être un peu moins intense ou encore lorsque les partitions graphiques viennent à être hétérogènes aux yeux des suiveurs (aucun procès d’intention ou de précaution à caractère prophétique de ma part après seulement deux albums). Ce premier tome ne dément pas l’art en matière de composition d’un polar. Un ancrage dans une situation vécue par les protagonistes, la dangerosité d’un maniaque psychotique, quelques fausses pistes, un personnage central malmené et qui met son entourage en danger, une ambiance graphique suffisamment noire et rugueuse installée par Sébastien Goethals, sans oublier une petite dose d’humour (« cette fois, c’est quitte ou double »), en somme, les ingrédients sont là.

Pourtant, mille fois hélas, un gros caillou vient gripper la machine et, une fois n'est pas coutume, ce n'est pas seulement la pagination, un peu juste, qui est la seule coupable dans l'affaire. Ce qui fait la richesse du tueur psychotique réside dans sa perversion, sa capacité à mettre sous l’étouffoir son humanité, le fait qu’il se laisse guider par son inhumanité justement. Que contrairement au lecteur de polar et/ou au voyeur « de base », il n’impose plus de limites à l’expression de ses instincts, ce qui le rend aussi terrifiant que fascinant. Dans certains cas, c’est en se dégradant, en s’abaissant au même niveau de bestialité que les hommes de loi viennent à bout de ce type de créatures (quel que soit le prix à payer en terme de tourments intérieurs). Là, choisir de vaincre le Bélier en recourant à un don donne une tonalité « fantastique » à la confrontation entre les deux adversaires, inverse le rapport de force, mise sur l’effet de surprise, sans apporter l’efficacité nécessaire pour faire oublier la précipitation et, d'une certaine manière, la facilité du dénouement.

La dernière planche rattrape le lecteur par le col pour l’inviter à découvrir la suite ainsi que le lien entre les "Zodiaque" (ah ! un groupe secret !) mais elle n’efface pas la déconvenue.

Par L. Cirade
Moyenne des chroniqueurs
4.3

Informations sur l'album

Zodiaque (Delcourt)
1. Le Défi du Bélier

  • Currently 2.89/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.9/5 (46 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 05/09/2020 à 00:28:27

    Zodiaque est une nouvelle série concept qui va reprendre les 12 signes astrologiques ainsi qu'un épilogue. Un tome sortira chaque mois pour respecter scrupuleusement l'année zodiacale. Je dois dire que cette série commence assez fort. Aux commandes, il y a le talentueux Corbeyran qui nous livre un album efficace fort de son expérience.

    Le premier album est d'ailleurs un véritable thriller car on part sur les traces d'un tueur en série qui souhaite accomplir la tournée du zodiaque: c'est le défi du bélier. Ce tome va se terminer de manière assez originale avec l'incursion directe du fantastique et ce fameux don lié au port d'un pendentif. J'avoue avoir été un peu déstabilisé alors que la cohérence et la réalisme étaient de mises. Cependant, on ne mesure pas encore tous les enjeux de cette série. Le personnage de la voyante fera certainement le lien entre des histoires à priori indépendantes. On sent qu'il va y avoir une histoire encore plus mystérieuse derrière chacun des tomes.

    Je m'interroge néanmoins sur la multiplication de ces séries concepts qui touchent tous les grands éditeurs. Le but est clairement commercial avec un investissement important de la part du lecteur. Pour en valoir le coup, il faut que cela soit impeccable. Or, cela semble l'efficacité qui prime à défaut d'originalité. Pour autant, je trouve que le fait d'utiliser le caractère de chaque personnage en fonction du signe zodiacal et de le faire évoluer dans un milieu différent (la finance pour le second tome) est très intéressant. Bref, cela nous donne l'envie de continuer l'aventure.

    BIBI37 Le 16/03/2013 à 19:46:44

    Une nouvelle saga signée Corbeyran! Ca vaut la peine de s'y intéresser.

    Les dessins de Goethals sont bons même si je trouve les visages assez inexpressifs. Les couleurs rendent mal l'ambiance noire du récit.
    De plus j'ai été incapable de reconnaitre Chicago où l'action de la BD est censée se passer. Tout au plus devine-t-on le loops. Encore que ça pourrait être n'importe quel métro aérien.

    Côté scénario il n'y a que peu de suspens sur l'identité du sérial killer "le Bélier". Les personnages secondaires sont de peu d'intérêt en dehors de Victoria. Finalement la seule surprise viendra de l'inspecteur Aries lors de la confrontation final.

    Mais malgré ses petite imperfections l'ensemble se lit facilement et l'histoire est suffisamment prenante pour qu'on ai envie de poursuivre la saga et de lire la suite.

    6/10.

    macclure Le 12/03/2013 à 07:42:00

    Un très bon policier angoissant dessiné par Horne et scénarisé par Corbeyran mêlant suspense et fantaisie, il met en scène Aries, un policier qui doit lutter contre un psychopathe du même signe que lui: taureau.
    A lire absolument.

    padav Le 13/03/2012 à 08:31:57

    Un serial-killer qui semble tuer pour détruire un flic ombrageux. Une (jolie) prof, qui justement enseigne criminologie et parle à ses étudiants du serial-killer...
    Brouille (passagère) dans le couple, mais la série noire se poursuit... m'enfin, qui est le serial-killer ?
    Un scénario intéressant, mais quelquechose ne tourne pas très rond dans cette BD. Peut-être des dessins trop 'durs", pas assez coulés ?
    Le côté fantastique est présent, mais m'a semblé assez faible. J'ai acheté les deux premiers tomes en pack découverte... mais je ne suis pas sûr de poursuivre cette série prévue en une vingtaine de tomes semble-t-il...