Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les monstres de Mayuko Les Monstres de Mayuko

19/03/2012 4224 visiteurs 7.0/10 (1 note)

M ayuko est une jeune espiègle qui aime lancer des boules de neige sur Kitsune et Tanuki, les deux yōkai qui protègent la petite maison de ses parents. Mais les Esprits peuvent, eux aussi, se montrer facétieux et ils savent se jouer des petites filles fiévreuses en les entraînant aux pays des songes, là où les renards sont bleus, les bisounours buveurs de saké et les reines impassibles, égéries de la cérémonie du thé.

Les Monstres de Mayuko séduit tout d’abord par son aspect. Au milieu des autres parutions, il sait se singulariser par une couverture au format atypique et un graphisme coloré autant qu’épuré. Puis, lorsque la main saisit enfin l’album, le papier épais et mat annonce une lecture sensuelle, du bout des doigts. L’attente gourmande qui s’ensuit n’est en rien déçue car, dès la première page, le monde imaginaire de Marie Caillou se met subtilement et irrémédiablement en place. Le découpage est sobre et géométrique, les pleines pages permettent à l’illustratrice de... s’illustrer. Le trait est expressif bien que très stylisé et les aplats de couleurs comme les motifs géométriques - très seventies - confèrent à l’ouvrage une apparence vintage bien dans l’air du temps. Mais au-delà de l’aspect visuel, très flatteur, il y a un univers onirique qui, s’il nous emmène au pays du Soleil levant, possède quelques similitudes troublantes avec un fameux conte anglais... À y regarder de plus près, Marie Caillou a des faux-airs de Lewis Carroll et Mayuko pourrait bien être la version nippone de la célébrissime Alice. En effet, la jeune ingénue - dont la sensualité juvénile ravirait quelques vieux Japonais - sait se frayer son chemin dans la forêt cauchemardesque de Tengu ou dans le dédale fantasmagorique du château de la Reine Impassible. Toutefois, le caractère bien trempé de l’héroïne s'accompagne parfois de dialogues qui tranchent avec l’ingénuité du dessin et le propos.

Avec brio, Marie Caillou sait donner couleurs et contours à ses rêveries japonaises et sa maîtrise de la palette graphique lui permet d'offrir, avec modernité, un album possédant tous les charmes et la nostalgie des contes pour petits et grands.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Les monstres de Mayuko
Les Monstres de Mayuko

  • Currently 3.38/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (8 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.