Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Souvenirs de la Grande Armée 4. 1812 - Les Chasses du comte Joukhov

19/03/2012 5102 visiteurs 6.0/10 (1 note)

C ’est l’heure de l’héritage du Lieutenant Godard. Il repose maintenant en paix et ses mémoires reviennent à ses enfants. Son fils Charles ne souhaite plus en entendre parler et veut tout brûler mais sa femme le raisonne. Il finit par se plonger dans le récit de ce qui va être la débâcle de 1812 de l’armée napoléonienne en suivant les traces de son père qui vit avec les fantômes de ses amis perdus au cours des batailles précédentes. C’est l’esprit torturé qu’il aborde cette expédition…

Ce quatrième tome conclut logiquement les campagnes de Napoléon par une défaite historique. Cinq années passées sur les routes d’Europe et, 200 ans plus tard, cinq années passées sur la planche à dessin, aboutissent à une rencontre avec le Comte Joukhov, un cosaque fou en pleine Russie. Pour Godart et de nombreux hommes ce sera la fin du voyage. Michel Dufranne et Alexis Alexander ont retracé une partie des batailles de la Grande Armée sous l’angle de l’existence presque ordinaire de ses soldats. Godart était l’un deux. En présentant une version "humaine" d’une boucherie sanguinaire, les auteurs permettent de s’identifier aux protagonistes, même si ce terme est forcément galvaudé étant donné l’ampleur du désastre et des conditions de vie des hommes de troupe de cette époque. Les personnages sont beaux et charismatiques dans leur délire destructeur et entrainent le lecteur dans une fuite vers la mort ou la folie qui ne peuvent être qu’inévitables.

Le dessin met en avant la précision historique et un dynamisme indispensable au mouvement et à l’action pour célébrer le bicentenaire des campagnes de Napoléon. Quatre albums qui auront retracé l’épopée d’un homme pour tenter d’humaniser une armée passée à la postérité. Un hommage ? Peut-être. Plus sûrement un témoignage autour d’un ancêtre, basé sur une réalité assortie d'une dose fiction. Avec Les chasses du comte Joukhov, c’est la déroute sur les routes et dans les esprits pour une conclusion un peu embrouillée. Une manière de clôturer l’aventure d’un père trop loin de ses fils et d’une armée sur le déclin.

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Souvenirs de la Grande Armée
4. 1812 - Les Chasses du comte Joukhov

  • Currently 4.46/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (13 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.