Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le château des ruisseaux 1. Le Château des ruisseaux

13/02/2012 6247 visiteurs 7.0/10 (2 notes)

L e Château des ruisseaux est un centre de traitement des addictions. Cet endroit, volontairement isolé des grands centres urbains, rassemble des patients toxicomanes. Abstinence, discussions de groupe et auto-analyses sont au rendez-vous. Pour Jean, c'est surtout une ultime chance de s'en sortir, après des années de dérive.

Frédéric Poincelet (Mon bel amour) et Vincent Bernière proposent une immersion totale dans cette institution aux antipodes de l'image conventionnelle des cliniques de désintoxication classiques. L'histoire commence au moment où Jean passe les portes du château. Il rejoint d'autres toxicomanes endurcis qui, pour les semaines et les mois à venir, vont se côtoyer, confronter leurs expériences et tenter de venir à bout de leurs dépendances. Basées sur des faits et des témoignages réels, toutes les anecdotes de cette chronique sont véridiques. À noter, plusieurs passages recèlent des propos assez durs.

Décors minimaux, mais néanmoins très élégants, narration se résumant à des dialogues entre les différents protagonistes et une mise en couleurs tout en nuance, rappelant le travail d'Emmanuel Guibert dans Aller-Retour, cet opus peut paraître un peu frustre au premier regard. Heureusement, au fil des discussions – principe clef du traitement -, ces personnes aux parcours souvent sordide prennent vie. La tension perpétuelle engendrée par la maladie et l'équilibre tellement fragile dans lesquels ils se débattent, sont retranscrits tout en finesse. Les auteurs montrent ces combats intérieurs avec pudeur et précision. Le résultat est une BD au niveau du meilleur journalisme. Un dossier général sur les organismes s'occupant de toxicomanie aurait totalement trouvé sa place à la fin de l'album.

En explorant avec dignité un sujet grave s'il en est, Le Château des ruisseaux est des plus probants.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Le château des ruisseaux
1. Le Château des ruisseaux

  • Currently 2.71/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.7/5 (7 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.