Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Ric Hochet Ric Remix

06/02/2012 5545 visiteurs 7.0/10 (1 note)

R ic Hochet, tout le monde connaît. Sans doute pas les 78 albums publiés au cours des 47 années de bons et loyaux services que lui ont offertes André-Paul Duchâteau et Tibet, mais l’homme à la Porsche jaune et à la veste pied-de-poule appartient indiscutablement aux icônes du 9ème Art.

Avec Ric Remix, détournement inventif et facétieux, David Vandermeulen s’empare du mythe le temps d’un 48 pages qui pioche allègrement des cases dans toute la série pour lui offrir un nouvel éclairage façon Pop Art et sous un angle plus violent qu’à l’accoutumée. Durant ses aventures, le journaliste a beaucoup donné et reçu. De câlins, pas trop, non, mais de coups, sûrement. Dans cette compilation-mosaïque, pendant treize pages, il en « prend plein la tête », de face, en traître, chute, tombe à la renverse, au sol, dans l’eau. Un véritable florilège de gnons ! Fin du chapitre I.

Dans le chapitre II, il riposte.

Dans les suivants, les chocs pleuvent, les pneus crissent, les armes hurlent, les déflagrations retentissent, les lames luisantes fendent la nuit, le rouquin rebondit, les agresseurs à la face cachée se multiplient, les hallucinations fleurissent comme les compositions sur une tombe. Le rythme est haletant (qui a dit « comme il ne l’était plus dans la série depuis trop longtemps » ?), le travail artistique laisse à la fois admiratif et amusé (les couleurs ont été retravaillées à l’occasion). Et l’intrigue ? La quoi ? Cette fois, inutile de la chercher.

A mille lieues de l’hommage académique et guindé, le panorama offert par David Vandermeulen est aussi vitaminé qu’inventif et se prêterait à une mise en scène vivante dans le cadre d’une exposition un peu culottée. Exercice de style dans la tradition OuBaPienne soit, mais ludique et plaisant, y compris pour les non collectionneurs.

Par L. Cirade
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Ric Hochet
Ric Remix

  • Currently 2.56/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.6/5 (9 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.