Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Big K 1. L'appel du sang

30/01/2012 5221 visiteurs 6.0/10 (1 note)

N ew York, 1977. Frank Kielowski accompagne un nouveau client vers une sortie qui s’annonce très vite définitive. N’oubliant pas de revêtir son ciré de marin jaune afin d’éviter les taches, il élimine soigneusement cette petite frappe qui n’a pas su respecter l’omerta, avant de lui extraire quelques dents à coups de clef à molette : sorte de reçu qui prouvera une nouvelle fois l’efficacité et le professionnalisme de celui que le milieu surnomme Big K !

Situé dans la Big Apple, au temps où la mafia distribuait les contrats à la pelle et où l’avenir de cette jungle urbaine se décidait dans les boîtes à strip-tease, cette saga signée Fabian Ptoma et Nicolas Duchêne ne fait pas dans la dentelle. Ce premier volet invite à suivre le quotidien de ce personnage librement inspiré du parcours de Richard "Ice Man" Kuklinski : un tueur à gages américain qui travailla pour plusieurs familles mafieuses italo-américaines et avoua avoir tué plus de deux cents personnes dans sa carrière, après avoir commis son premier meurtre à l’âge de treize ans.

Froid, méticuleux et impitoyable, Big K est une machine à tuer parfaitement rodée qui aurait pu s’avérer d’un classicisme ennuyeux, s’il n’était doublé d’un psychopathe ayant besoin de pratiquer son art sanguinaire à ses heures perdues. Si le présent propose de suivre une journée de travail de ce personnage qui se dévoile au fil de ses crimes, ce sont néanmoins les flash-backs revenant sur son enfance, qui permettent de mieux cerner cet individu. Installant le lecteur au cœur même du raisonnement de ce serial killer, c’est une narration en voix-off omniprésente qui parachève le portrait surprenant de ce criminel sans pitié.

Malgré une couverture peu attrayante, le dessin de Nicolas Duchêne s’installe au diapason de l’ambiance glauque et sordide développée par le scénario. Brossant un personnage particulièrement sombre, il plante un décor seventies typiquement américain qui distille son lot d'abominations et d’horreurs au fil des pages, le tout rehaussé par la mise en couleurs idoine de Tanja Cinna.

À l’inverse des nombreuses victimes de ce tueur qui ne résiste pas à l’appel du sang, l’amateur de polars noirs sera ravi de faire la connaissance de Big K et se réjouira de cette mise en place prometteuse.

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Big K
1. L'appel du sang

  • Currently 3.75/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.