Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Masqué 1. Anomalies

27/01/2012 6449 visiteurs 7.4/10 (5 notes)

L es Forces Françaises de Stabilisation dans le Caucase (FFSC) patrouillent dans les plaines verdoyantes lorsqu'un drone surpuissant attaque une section. Seuls deux soldats survivent grâce à l'intervention providentielle d'une force inconnue. Les rescapés, Taleb et Braffort en sortent bouleversés et quittent tous deux l'armée. De retour à Paris, Braffort vit momentanément chez sa sœur, mais ses anciens camarades ont d'autres projets pour lui. La ville va mal, elle est aux prises avec des « anomalies », des éléments mécaniques qui semblent prendre vie et semer le trouble. L'une d'entre « elles » s'en est même pris au Préfet de Paris, en ayant adopté une apparence humaine. La sécurité a besoin d'être renforcée et Braffort est attendu.

Masqué est d'ores et déjà présentée comme la série phare de 2012, avec quatre tomes prévus au compteur et une publication rapprochée (tout sera en librairie dans un an). Influencés par les Comics, les auteurs ont décidé d'en emprunter le style mais également les méthodes : le travail est plus collectif, les tâches réparties entre de nombreuses mains, comme les couvertures, confiées à un autre dessinateur, en l'occurrence Benjamin Carré. Cette collaboration sert parfaitement leurs intentions : l'histoire s'empare de l'idée de super-héros, le titre même de la série l'évoque, même si le premier tome ne le laisse qu'entrevoir. Pourtant, ils ne tombent pas dans l'écueil de faire une simple copie d'œuvres américaines. Le format est typiquement franco-belge avec ses 42 pages et sa couverture cartonnée, le style graphique général est bien celui de nos contrées, avec un encrage particulièrement réussi, parce que justement dosé. C'est un des points essentiels qu'il fallait maîtriser car l'encrage est une des caractéristique première des comics. Les couleurs pratiquement en aplats, ultra-brillantes, proviennent d'une palette assez ample, ajustée à chaque ambiance. En un mot, la cohésion du groupe est indéniable, rendant une copie quasi impeccable.

Ce premier tome reste une ouverture, une mise en bouche mais qui laisse un peu sur la faim. Les explications se font rares, ce qui est logique lors d'une présentation mais, parallèlement, les informations sur les personnages ne sont pas dignes d'une introduction. Le scénario avance trop vite pour que le décor soit parfaitement planté et pas assez pour profiter de ces ramifications. Du coup, un sentiment de vague peut émerger en fin d'album. Nul n'en tiendra rigueur à Serge Lehman qui attise la curiosité des lecteurs en mélangeant les genres et les références (la science-fiction, les conflits politiques, les réminiscences de Fantômas, appelé ici Fantôme, le genre steampunk qui en découle, l'apparition d'un homme volant à cape rouge, etc.). Les pistes se multiplient et les interrogations aussi. Lehman donne toujours l'impression de maîtriser son histoire et cela efface toutes les contrariétés de lecture.

Quant au dessin, le réalisme rend l'atmosphère crédible, l'anticipation quasi réelle, facilitant ainsi l'intégration du lecteur. Le rythme est volontairement soutenu, même lorsqu'il ne se passe pas grand chose, et ce grâce à une mise en page particulièrement soignée, faite d'architectures de cases ambitieuses, de décors foisonnant et d'une grande précision. Les scènes d'actions sont justes et s'appuient sur toutes les références graphiques – mangas et comics – de Stéphane Créty. Un classicisme ambiant domine parfois malgré les ingéniosités de mises en scène. A l'image de tout l'album, le dessin de ce premier tome est une réussite, une belle cohésion de beaucoup de talents qui ne s'exprime sans doute pas au mieux de ses capacités.

Par M. Lalout-Hédard
Moyenne des chroniqueurs
7.4

Informations sur l'album

Masqué
1. Anomalies

  • Currently 3.82/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (95 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    minot Le 01/04/2015 à 13:38:00

    L’originalité de la série MASQUE est de proposer une aventure de super-héros « à l’américaine » dans un Paris futuriste. Ce premier tome est relativement décevant à mon goût: un scénario qui avance trop lentement, une intrigue qui ne se dévoile qu’avec parcimonie et des personnages auxquels il est difficile de s’attacher. Et si certaines planches sont visuellement impressionnantes par la taille gigantesque des cases, le dessin façon « comics » n’est pas du tout ma tasse de thé. Dommage car la couverture splendide donnait vraiment envie de s’intéresser à cette série.

    MoNsTeRzZz Le 20/08/2014 à 18:14:15

    Une bonne série qui comprend 4 Tomes.

    Les illustrations,, les personnages ainsi que l'intrigue sont relativement intéressantes. Juste, quel dommage que ce soit si court !!!!

    En revanche, Lehman a plutôt bien su transposer les héros américains dans une France futuriste tout en y ajoutant sa touche personnelle.

    luuna38 Le 17/12/2013 à 09:14:00

    Très interessant, les dessins de Créty sont toujours bon dans le style architectural ou des vaisseaux, bonne couleur.

    Effectivement, le scenario avance peu, mais les bases sont posés de manière construite et stable.

    A suivre

    tutur.57 Le 10/03/2012 à 22:05:51

    Une série fort prometteuse, le scénario est riche, il y a beaucoup de suspense, le dessin est vif, fort, on apprécie les plans de ce «Paris-Métropole ».
    Mais je sors de cet bande dessinée un peu frustré, c’est un peu court, on ne dévoile pas grand chose sur l’intrigue, on en veut plus !
    Heureusement la suite est pour bientôt ! Je recommande cet album à tous. 8/10

    mome Le 29/01/2012 à 17:03:19

    Dans un monde futuriste (pas de précision sur l’époque), des soldats français patrouillant dans le Caucase sont attaqués par un drone russe. Seuls deux d’entre eux, Braffort et Taleb (sa maîtresse) s’en sortent grâce à une mystérieuse intervention. Nous n’en verrons qu’une ombre et le bout d’une cape rouge. Les deux rescapés tairont aux autorités ce phénomène, ce qui leur vaudra les foudres de leurs supérieurs et les amènera finalement à quitter l’armée.
    Braffort rejoint Paris et découvre une ville qui lui est devenue totalement étrangère.

    Très belle introduction, menée sur un rythme vif, qui ne dévoile pas grand chose de l'intrigue, des enjeux, ce qui fréquent dans des tomes d’introduction mais qui là, étonnamment ne nous livre pas beaucoup d'informations sur ce Paris et sur les protagonistes.

    D'où un sentiment bizarre de frustration, mais une frustration pas liée à une déception mais plutôt à l'attente, l'excitation : j'en veux plus! Car l'histoire fourmille de pistes, d'incidents, d'évènements. Tout cela est semé tout au long du récit, de manière parfaitement maîtrisée (en tout cas on peut le penser), ce qui n'a pas manqué de m'intriguer, de m'exciter. Et puis l'idée de ce Paris, entre rétro et futurisme, qui semble, ayant atteint une certaine taille comme d'autres mégalopoles à travers le monde, devenir une entité générant sa propre vie, sa propre énergie, est particulièrement intéressante. Si le développement des personnages est pour l’instant assez léger, là aussi le potentiel semble présent en particulier en ce qui concerne Braffort, idéaliste fils de militants alter mondialistes qui a fait carrière dans l’armée, et le préfet, personnage hautement ambigu et qui semble déchaîner les passions.

    L'immersion dans l'histoire m'a été fortement facilitée par une partition graphique extrêmement réussie. Le trait est précis, donnant beaucoup de dynamisme, offrant des décors urbains superbes. Il y a un très gros travail sur le cadrage et beaucoup de profondeur. Les scènes d'action sont très bien rendues. La planche où l'on aperçoit pour la première fois notre futur super héros est superbe et j'ai hâte de le voir en action.

    Un projet d’histoire de super héros à la française qui utilise les codes et les techniques propres aux comics américains - travail en équipe, encrage, sortie rapprochée (T2 en mai, T3 en octobre et T4 en janvier 2013) – mais en utilisant le tout dans notre propre référentiel français.

    Bref j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire ce premier tome. Je suis plutôt impressionné par le travail de l'équipe même si, comme beaucoup, j'en voudrais plus. Mais comme l'attente ne va pas être très longue...