Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sorties de route

19/01/2012 4275 visiteurs 5.0/10 (1 note)

Q u’est ce qui a bien pu pousser Lindsay à venir poser ses valises, ou plutôt sa baraque à frites, sur le bord d’une route bordée de platanes ? La radio diffuse un fond sonore fait de soupe et d’informations politiquement cadrées, les premiers clients arrivent, certains accèderont au rang d’habitués, des discussions de passage s’initient, des bribes de conversation se perdent aux heures de pointe. Un jour, un accident…

Cyrille Pomès est un auteur qui semble prendre son temps. Chacune de ses bandes dessinées marque clairement une évolution graphique et des intentions qui diffèrent quant au contenu. Sa première, À la lettre près (exposition), était prometteuse, voire mieux, tout simplement réussie. Celle qui a suivi, Chemin de fer, était servie par un dessin qui s’approchait du cubisme ; l’accueil avait été plus mitigé. Avec Sorties de route, il adopte un style résolument réaliste, tout en revenant au trait charbonneux et à une mise en couleurs dans des teintes pâles qui caractérisaient À la lettre près. Le rendu ne manque pas de charme, même s’il ne sert pas toujours la narration.

Cet album fonctionne pour ainsi dire tout du long sur une opposition entre la légèreté de ce qui vivote autour de Lindsay et le poids que ce dernier semble porter en lui. La légèreté, ce sont les échanges au-dessus du comptoir, les portions de phrases qui proviennent des tables et les fragments de sons, de voix qui s’échappent de la radio. Beaucoup de choses s’y côtoient dans un joyeux tumulte, parfois incongru, orchestré non sans malice par l’auteur. Lindsay est-il réellement à l’écoute ? Ça ne s’impose en tout cas pas comme une évidence, tant il parait hanté par d’autres tourments, notamment quand il se retrouve seul, la nuit. Vers la moitié du livre, un événement vient casser la tranquille routine qui s’était installée. Cassure éphémère pour tout dire. À partir de ce basculement, qui n’en constitue pas vraiment un, le récit s’emmêle sans jamais parvenir à trouver le bon chemin pour expliquer Lindsay. Ce flou se révèle pour le moins déconcertant dans le cas présent, les rares perches tendues au lecteur ne menant pas à grand-chose de concret, comme si l’auteur n’était pas parvenu à réellement faire passer tous les éléments de son histoire.

Livre d’ambiance et d’atmosphère, Sorties de route laisse un goût d’histoire achevée, mais incomplète, ce qui est d’autant plus frustrant que tout était bien en place à mi-parcours.

Par F. Mayaud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Sorties de route

  • Currently 2.71/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.7/5 (7 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.