Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

XIII Mystery 4. Colonel Amos

28/11/2011 6877 visiteurs 7.4/10 (5 notes)

M andat du président William Sheridan. À la tête du département anti-terroriste, le Colonel Amos a levé la trace d’un agent israélien opérant sur le sol américain. Il en informe aussitôt le responsable de la CIA, Frank Giordino. Avec Carl Heideger, ce dernier lui révèle connaître l’existence de cet espion dormant, nom de code Dovev, qui leur échappe depuis longtemps. Connaissant le passé d’Amos, ancien du Mossad avant d’en être déchu, ils lui proposent de se charger de l’affaire. Le Colonel refuse dans un premier temps, avant de finalement accepter sous la pression du président lui-même. C’est le début d’une enquête de longue haleine où Amos prendra tous les risques pour identifier et capturer sa cible, et en profitera pour régler ses comptes avec son lourd passé.

D’emblée, il faut souligner la qualité de ce nouvel opus des XIII Mystery. S’il n’y a aucune surprise côté graphique, c’est le scénario de Didier Alcante qui s’impose au lecteur. Au point de faire passer au second plan la présence de François Boucq au dessin, ce qui n’est pas rien ! Pourtant, ce dernier, comme à son habitude, livre une partition parfaite à la hauteur de son talent. Son style se fondant dans l’univers de XIII d’une manière naturelle. Mais c’est bien l’histoire imaginée par Alcante qui est la plus belle réussite de cet album. Rigueur, rythme, précision, surprise. Le récit prend le lecteur, ne le lâche pas, et le surprend jusque dans son dénouement final. Tout cela sans contredire ce qu’il sait déjà de la série, bien au contraire ! Le scénariste se hisse ici au niveau des meilleures intrigues de Van Hamme, Charlier ou autres grandes figures d’un certain genre. L’exploit n’est pas mince.

Un des plus grands dessinateurs avec un scénariste des plus prometteurs qui là franchit un énorme palier : ce XIII Mystery n’a absolument rien à envier aux meilleurs épisodes de la franchise. Hormis l’absence du héros principal bien sûr !

Par D. Baran
Moyenne des chroniqueurs
7.4

Informations sur l'album

XIII Mystery
4. Colonel Amos

  • Currently 4.07/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (127 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    herve26 Le 08/02/2017 à 09:33:42

    Si l'intrigue concoctée par Alcante tient bien la route (c'est une honnête histoire d'espionnage), le lien avec la série mère est très lointain. Outre Amos, les sieurs Giordano et Heideger apparaissent dans ce spin off. Mais l'histoire pouvait tenir avec d'autres personnages. Seule la dernière case de l'album rappelle la série XIII.
    Quant au dessin de Boucq... et bien c'est du Boucq. Avec Hermann, c'est un des dessinateur qui a du mal à dépeindre de belles femmes... dommage.

    minot Le 07/02/2017 à 23:15:05

    Excellente histoire d'espionnage ! Le scénario est remarquablement ficelé, et s'intègre qui plus est de très belle façon à la série XIII. Les auteurs ont réussi à donner de l'épaisseur au personnage du colonel Amos (l'un des personnages secondaires que je préfère dans XIII) sans qu'il n'y ait de redite par rapport à la série-mère. Cela donne encore plus d'aura à ce personnage, même si je trouve que la pirouette scénaristique de la toute dernière page est assez maladroite, car peu crédible.
    C'est à mon sens le meilleur album de cette série, d'autant qu'il est servi par un dessin bien maîtrisé.

    buggos Le 18/10/2012 à 18:17:13

    (cet avis contient quelques spoilers)
    Je continue dans ma découverte des XIII mystery et pour l'instant le Colonel Amos est celui qui me semble le plus réussi.
    Il faut reconnaître ce mérite aux auteurs : ils ont donné à Amos une vraie histoire, à partir du peu de renseignements qu'on savait sur lui. Pas (ou très peu) de recyclages des clichés de films d'espions et, contrairement aux précédents opus, pas de lourdes et répétitives références à la série-mère.
    Bien sûr, Heidegger, Giordino et Sheridan font une apparition mais c'est logique vu leurs métiers et celui d'Amos. Ils ont un vrai rôle dans le développement de l'histoire, ils ne sont pas juste là pour faire un clin d'oeil au lecteur.
    C'en est même étonnant, absolument aucune allusion à Soleil Noir et pas l'ombre d'une Mangouste (ouf!).
    On découvre donc l'histoire du Colonel Amos comment il s'est formé, comment il a perdu son bras, etc. Et ça tient la route même si la révélation finale sur l'identité du personnage est plutôt... surprenante. Le personnage apparaît alors comme manipulateur et même un peu cynique.
    Mais pourquoi pas ?
    Les rivalités entre services secrets sont bien exploitées, sur ce plan ça ressemble assez à Van Hamme.
    Il y a une révélation coup-de-théâtre de dernière minute à propos d'un autre personnage féminin de la série, mais c'est assez bien amené. J'avoue que je ne l'avais pas vu venir.
    Les dessins sont ok même si je trouve parfois le nez des personnages un peu disproportionné.
    Note : 8/10

    tinelfe Le 14/02/2012 à 11:54:29

    Si le dessin m'a posé quelques problèmes au début de l'histoire, j'ai très vite accroché par le scénario passionnant. A l'exception d'Irina qui m'a semblé un peu en dessous des 3 autres, XIII mystery est une série de valeur. Si la série mère continue de s'essouffler (à mon humble avis), cette série là lui redonne de l'intérêt. Je recommande les tome 2,3 et 4 sans réserve et attends avec impatience les suivants à venir.

    Hugui Le 20/12/2011 à 13:08:18

    Toujours pas très fan des dessins de Boucq, je suis rentré un peu à reculons dans cet album mais j'ai été pris dans l'intrigue progressivement jusqu'au dénouement final qui m'a fait me replonger dans la série mère.
    Au total un des meilleurs scénarios de la série, et une fois rentré dans l'univers, les dessins ne me gênent plus.
    Une très bonne lecture donc.

    macluvboat Le 30/11/2011 à 21:18:34

    Merci messieurs, voilà tout ce que l'on peut dire sur cet hors-série de XIII.
    Superbes dessins, scénario mené tambour battant et qui s'intégre parfaitement dans l'univers de la série.
    A lire absolument....

    rork41 Le 27/11/2011 à 21:19:15

    J'ai profité de la sortie du "Jour du Mayflower" pour acheter cet album et ainsi collectionner un petit hors-série.
    Je n'avais jamais franchi le pas de lire les XIII mystery: cet album m'a agréablement surpris.
    Un scénario où j'avais cru deviner la fin, qui entremèle intelligement plein de références à l'univers de XIII; c'est bien construit et pour un coup d'essai, les craintes du scénariste en intro passent aux oubliettes: bravo.
    Pour les dessins, c'est bien en place, Boucq s'adapte au découpage classique de la série.
    Pour l'anecdote, j'ai découvert qu'Amos avait perdu son bras gauche grace à cet album,pour un fan de XIII, ca ne le fait pas...

    cachou Le 16/11/2011 à 22:20:58

    Encore un autre album que je trouve très réussi.
    Le dessin de Boucq colle parfaitement au personnage d'Amos.
    Coté histoire j'ai vraiment aimé., vraiment bien le mot de la fin.