Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Junk Love

17/11/2011 6732 visiteurs 6.5/10 (2 notes)

P our financer ses cours de comédie, Ho-Gyeong pose comme modèle nu auprès d’étudiants en arts plastiques. Elle vit une relation en pointillés avec Min-Gyu, un garçon peu motivé par les études ou le travail et qui papillonne d’une fille à l’autre. Malgré leur insatisfaction mutuelle et les infidélités répétées de Min-Gyu, les deux jeunes gens peinent à se séparer franchement et trouvent toujours l’occasion de se raccrocher l’un à l’autre en partageant un bon petit plat.

À travers les visions respectives de deux êtres à la recherche de leur voie, Chaemin, livre un récit où l’amour se conjugue avec la nourriture, comme si l’un était renforcé par l’autre, ou que sa survie dépendait en partie d’une attache alimentaire. La romance tiède décrite par l’auteure sud-coréenne est à l’image des principaux protagonistes. Cherchant un moyen d’accomplir leurs rêves ou, du moins, s’attachant à en déterminer la teneur, ils restent ensemble davantage par commodité que par réelle attraction. Chacun se rassurant en fait au contact de l’autre, ils trouvent un exutoire ou une échappée à leurs problèmes personnels et à la fragilité de leur couple dans les repas qui ponctuent leurs rencontres et dont la signification profonde se fait jour au fil de l’album.

Junk love est divisé en plusieurs chapitres aux titres évoquant des plats spécifiques et qui se répondent. En effet, la manwhaji suit d’abord les états d’âme et le regard de Ho-Gyeong, avant de donner la version vécue par Min-Gyu des mêmes événements, ce qui permet de soulever le voile sur certains aspects et d’appréhender la façon dont chacun d’eux vit et voit cette relation. Leur rapport complexe à la nourriture prend d’ailleurs tout son sens lorsqu’il est éclairé par le point de vue du jeune homme. À l’image d’un ton plein de retenu mais éloquent, le dessin de Chaemin, doté d’un trait assez épais et d’un découpage très lisible, s’avère plutôt élégant. Il possède une certaine expressivité, bien qu’il ne glisse jamais dans l’excès. Ainsi, les émotions affleurent sur les visages, s’épanouissant tout en douceur et sans exagération à travers un regard, une moue, un sourire éphémères, ce qui contribue à établir une ambiance générale sobre et sensible.

Une lecture agréable malgré l'absence de passion des amours en pointillés qui y sont décrites.

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Junk Love

  • Currently 2.30/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.3/5 (10 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.