Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Mafia tabloids

28/10/2011 4417 visiteurs 4.0/10 (1 note)

D ans les années 1970, le journaliste Peppino Impastato dénonce ouvertement les méfaits d’une Cosa Nostra qui dépossède les paysans de sa région de leurs terres. S’imposant petit à petit comme symbole de la lutte antimafia d'Italie, les propos engagés du fondateur du journal L’Idea Socialista dérangent de plus en plus. Sauvagement assassiné en 1978, il faudra cependant attendre 2002 pour que la justice reconnaisse sa mort comme assassinat orchestré par le capo local, Caetano Badalamenti.

Proposé au sein de la collection Hostile Holster des éditions Ankama, entièrement dédiée aux thrillers et abritant déjà l’excellent We are the Night, ce one-shot s’attaque donc à l’histoire vraie d'une victime de la mafia sicilienne.

Débutant et se terminant par la conclusion du procès des commanditaires de ce meurtre, ce récit non linéaire retrace les étapes principales du combat de Giuseppe Impastato, dit Peppino. L’histoire de ce fils de mafieux qui trahira ses racines pour dénoncer la corruption des politiques au péril de sa vie n’est malheureusement que survolée et souffre de nombreux raccourcis. Si Marco Rizzo parvient à rendre hommage au personnage, notamment à travers ce fond radiophonique qui permet de raviver les paroles qui lui ont coûté la vie, le récit se lit sans vraiment accrocher le lecteur. L’enquête policière et le procès judiciaire ne sont pas du tout approfondis et les passages dédiés à l’existence de Peppino ne sont pas assez prenants. Le graphisme noir et blanc de Lelio Bonaccorso n’est pas désagréable et parvient même à distiller une atmosphère qui colle parfaitement au propos.

Arrivé à la fin de ce tome, force est cependant de constater que, malgré quelques qualités, l’introduction et le bonus en fin d’album sont finalement beaucoup plus intéressants que la BD même. La présence de ces suppléments s’avère donc assez salvatrice et permet de mieux comprendre l’impact de cette histoire qui secoua l’Italie il y a près de trente-cinq ans.

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Mafia tabloids

  • Currently 1.83/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 1.8/5 (6 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.