Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La guerre des Boutons (Soleilhac) La Guerre des boutons

25/10/2011 4862 visiteurs 2.0/10 (1 note)

D eux nouveaux films et plusieurs nouvelles adaptations en bandes dessinées – en plus de celles déjà existantes -, Louis Pergaud revient à la mode ces jours-ci. Le fait que les écrits du natif de Belmont soient tombés récemment dans le domaine public ne doit pas être étranger à ce subit engouement éditorial.

Les éditions Delcourt ont commandé à Philippe Thirault (Le rêve de Jérusalem, O'boys) et Aude Soleilhac (Le tour du monde en 80 jours) d'adapter, en 46 petites pages, La guerre des boutons, le chef d'oeuvre de Louis Pergaud. Même en élaguant sévèrement le propos original, Thirault se voit obligé à comprimer fortement l'épique rivalité entre Longeverne et Velrans. L'histoire se résume au plus petit fil narratif possible. Certes, l'album se lit sans trop de difficulté, les principaux épisodes du « conflit » sont là ; pour ce qui est de l'âme ou de la sensibilité du texte original, c'est nettement moins le cas.

Graphiquement, Aude Soleihac fait ce qu'elle peut avec le matériel mis à sa disposition. L'accent est évidemment mis sur les enfants, malheureusement la dessinatrice n'arrive pas réellement à donner beaucoup de caractère aux protagonistes. Trop lisses, presque fades, en dehors des chefs, les gamins se ressemblent tous. De plus, l'aspect un peu trop typé dessin animé du trait donne à ces planches une atmosphère proprette bien éloignée de celle du monde campagnard décrit par le romancier. La mise en couleurs sans saveur d'Isabelle Merlet renforce encore plus cette ambiance un peu trop aseptisée.

Vacherin Mont-d'Or au lait cru ou copie industrielle pasteurisée ? Le roman existe en livre de poche, Florence Cestac l'a illustré tout en rondeur aux éditions Futuropolis/Gallimard. Lecteur, fais le bon choix !

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
2.0

Informations sur l'album

La guerre des Boutons (Soleilhac)
La Guerre des boutons

  • Currently 1.40/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 1.4/5 (5 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.