Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Portugal

06/10/2011 11258 visiteurs 7.8/10 (6 notes)

S imon Muchat est un jeune auteur de BD qui n’a plus la foi. Son travail alimentaire d’animateur scolaire ne le satisfait pas plus, et sa vie avec Claire ne lui apporte guère de réconfort, enfermé qu’il est dans son marasme et sa morosité. Un voyage au Portugal, dans le cadre d’un festival, va être la goutte de nostalgie qui fera déborder le trop-plein de vague à l’âme et qui sera fatale à sa vie de couple, mais peut-être salvatrice pour son activité artistique.

Cyril Pedrosa est un auteur à part qui sait alterner séries d’aventure, d’humour et albums plus introspectifs. Après l’émouvant Trois ombres et la légèreté écolo d’Autobio, il a mis un point final à un projet, né il y a plusieurs années, de 264 pages narrant le quotidien d’un auteur en panne d’inspiration et à la recherche de ses racines. Nourri de son vécu mais sans pour autant être autobiographique, Portugal est la quête de l'identité d'un jeune homme qui ne cherche pas à léguer quoi que ce soit mais à reconstruire son particularisme et ainsi y puiser l’énergie de la création qui semble l’avoir abandonné. Pour cela, il va s’imbiber de l’atmosphère de son pays d’origine, renouer des liens familiaux et faire se délier les langues. Alternance de promenades, de découvertes et de discussions à bâtons rompus, l’album est une succession de scènes où la dépression puis la renaissance de Simon sont le fil rouge sans lequel l’impression de récit décousu serait prégnante.

La couleur, directe pour la partie se situant au Portugal et la fin de l’album, toute en ocre et lumière rehausse d’une pointe de chaleur, indissociable d'une certaine idée du sud un trait qui souligne parfaitement la nonchalance chaloupée d’un Simon en plein doute et redécouvrant ses origines tues par un silence familial assourdissant. La sobriété du dessin et du propos font de cet album une balade reposante et enivrante. Cyril Pedrosa excelle dans la mise en scène de la contemplation du monde alentour. Ça bouge, ça fourmille, ça danse parfois mais cela repose et émerveille. Les textes portugais non traduits permettent à l’auteur de lier le lecteur à son personnage, en le plongeant dans un univers étranger dans lequel seules les images et les ambiances sonores comptent. Avec un but : éprouver du plaisir, ou simplement un certain apaisement, comme peut le ressentir Simon dans les rues de Lisbonne. C’est magnifiquement rendu et savamment imaginé avec cette technique de transparence qui fait se fondre les décors et les passants en une seule trame, envoutant le promeneur oisif. L’auteur combine différents styles de mise en page pour alterner les atmosphères. Au désespoir alcoolique les cases tourmentées, aux pensées solitaires et dialogues exaltés les gaufriers rectilignes et aux réflexions méditatives les pleines pages, etc. La diversité, si elle peut dérouter et instiller une impression de raccommodage de simples anecdotes, permet de varier les plaisir et de chasser une monotonie qui aurait pu naître d’une uniformité de traitement sur une si longue distance.

Portugal est un melting-pot de situations et de sentiments lentement mais mûrement exposés comme une thérapie salvatrice. Pedrosa, sur le chemin d’une part de son enfance, construit une chronique au ton juste, jamais condescendante ni larmoyante, et mène Simon vers l’exaltation sage de l’auteur enfin libéré d’une chape de plomb héréditaire.

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
7.8

Informations sur l'album

Portugal

  • Currently 4.11/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (101 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Au Fil des Plumes Le 19/06/2017 à 17:42:01

    Cette BD nous livre la vie de Simon qui se retrouve à un tournant de sa vie et décide de partir faire des recherches sur ses racines.

    Le scénario est juste superbe. Le thème des racines est vraiment idéal pour se plonger dans cette découverte du Portugal. C'est un véritable voyage initiatique qui nous est offert. J'ai vraiment cette enquête baignée de soleil.

    Toute la BD tourne autour du personnage de Simon. Simon, est un dessinateur pleins de questions et qui se cherche. Il est en quête d'identité. Il est peu bavard et très observateur. C'est un personnage attachant et émouvant.

    Autour de lui gravitent de nombreux personnages tous aussi humain les uns que les autres. C'est tout un panel de personnalités que nous présente Pedrosa.

    Cette BD est emprunte de mélancolie et de poésie avec une ambiance particulière. L'atmosphère qui se dégage est véritablement solaire et on sent presque les rayons du soleil nous caresser la peau.

    L'esthétique est vraiment magnifique. Le trait est léger et fondu dans des couleurs chaudes. C'est juste magnifique. J'en ai pris plein les yeux.

    Cette BD donne envie de découvrir le Portugal. Je me suis sentie comme transportée ailleurs. J'ai été très émue à la fin et c'est avec la boule au ventre que j'ai refermé ce magnifique BD.

    http://aufildesplumesblog.wordpress.com

    sulli Le 17/05/2012 à 19:15:13

    Dans cette très imposante BD de plus de 260 pages, le récit m’a semblé un peu nonchalant, mais j’ai apprécié la douceur du Portugal et le réconfort que peut apporter la famille. J’ai trouvé, par ailleurs, un peu dommage que le portugais ne soit jamais traduit. Sans comprendre la langue, on se sent quelque fois exclu des conversations.

    Côté dessins, Cyril Pedrosa nous offre des planches bouillonnantes. Le trait est vif et les ambiances de couleurs très marquées.

    Ne soyez pas effrayé par le volume ou les couleurs, et laissez-vous tenter par cette BD primée en 2011 qui aborde avec légèreté le sujet de la quête d’identité.


    http://bdsulli.wordpress.com/2012/05/04/portugal/

    loubard Le 22/03/2012 à 13:25:45

    Superbes Planches. Chaque image est en mouvement. Les couleurs sont magnifiquement bien choisies. Si on pouvait brancher des haut-parleurs à cette BD, on entendrait les bruits et l'atmosphère de chaque image. Le scénario est bien construit, même s'il y a quelques planches un peu "lourdes". On s'identifie parfaitement avec Simon, le personnage principal. Très belle BD. Pour les intéressés, il existe aussi un "making of" sympa de "Portugal" sur youtube.

    Sower Le 09/02/2012 à 22:18:06

    C’est simple, captivant. On entre dans ce roman graphique et on n'en sort plus. Une pièce majeure de la narration d'histoire, voilà ce que Pedrosa à réussit.