Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Achille Talon 46. Le monde merveilleux du journal polite

15/11/2004 16538 visiteurs 1.8/10 (6 notes)



« Talon vous êtes verbeux. »

C’est sans doute en ces termes que Greg aurait qualifié le dernier album d’Achille Talon. Verbeux. Car c’est bien là le problème. Les auteurs ont désincarné le bourgeois au gros nez pour n’en caricaturer que les traits significatifs. Ils confondent verbeux et volubile, logorrhéique et truculent. Il ne suffit pas de remplir des bulles abondantes pour faire du Talon. Il faut de l’humour, de la dérision ainsi qu’une mauvaise foi phénoménale. Tout cela fait cruellement défaut dans ce troisième opus post mortem.

Quand au dessin, pouah, pouah, pouah qu’il est laid. Talon a perdu sa tonicité, Lefuneste s’est assoupli, Virgule de Guillemet et Vincent Poursan ont pris chacun vingt centimètres... Et que dire des mains qui ne ressemblent que de loin au trait de Greg. Il n’y a guère que les décors qui restent à la hauteur de l’original.

On peut se demander quelle est la cohérence de la politique éditoriale de Dargaud qui consiste à supprimer les albums originaux au profit d’intégrales d’une part, et à continuer la série par de bien pâles contrefaçons d’autre part.

Est ce là le prix à payer pour éviter qu’Achille Talon ne sombre dans l’oubli ?

Bof !


NB : L'image illustrant cette chronique est issue de "Le Sort s'acharne sur Achille Talon"

Par S. Farinaud
Moyenne des chroniqueurs
1.8

Informations sur l'album

Achille Talon
46. Le monde merveilleux du journal Polite

  • Currently 1.73/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 1.7/5 (40 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.