Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Hollywood 1910

11/07/2011 4206 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

H ollywood, 1910. Voilà pour les unités de lieu et de temps. Le personnage principal ? Mr Griffith, figure de proue d’un cinéma naissant, qui fera de sa rencontre avec le marquis de Longpré, installé en terre américaine, le point d’orgue de son tournage en cours.

Les frères Astier, Laurent et Stefan, présentent conjointement un récit réalisé par ce dernier dans un petit format affublé d’une couverture très ‘old school’. Idéal, semble-t-il, pour plonger dans le passé et la légende d’Hollywood. Le contenu est à l’avenant, avec un dessin dynamique et coloré qui convient parfaitement à la représentation à laquelle il nous est donné d’assister. Fruit d’un grand travail de documentation, le livre se parcourt avec plaisir, tant les personnages hauts en couleurs et les situations rocambolesques s’accumulent et fleurent bon le cinéma d’antan.

Par instants, toutefois, le rythme paraît faiblir. Sans que tout plaisir de lecture en soit annihilé, il faut reconnaître que la fin arrive plutôt comme un soulagement que comme une apothéose. Il manque ce petit quelque chose qui fait qu’on s’accroche, ce brin de folie qui ferait de ce qui demeure un joli exercice de style, un véritable tour de force.

Par D. Wesel
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Hollywood 1910

  • Currently 2.75/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.8/5 (8 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.