Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Le petit monde (Morvan/Terada) 3. La casa feliz

30/06/2011 5459 visiteurs 7.0/10 (1 note)

D ans le petit monde, tous les acteurs se préparent à livrer une ultime bataille. Le héros, Piedra, est sur le point de voler au secours de sa fiancée, Lyze, prisonnière de Gancho. Quant à Kumiko et ses frères, peu habitués à la violence des bas-fonds de la ville, ils regardent d’un œil curieux, mais aussi inquiet, le combat qui fait rage.

Dans un dessin animé de Walt Disney, et plus particulièrement dans celui de Peter Pan, l’issue de l’affrontement ne ferait aucun doute. Malgré la force et la malice de l’ennemi, les enfants au grand cœur triompheraient lors d’un happy end magique et réjouissant. Seulement, voila… Le petit monde n’a rien d’un conte de fées, même si les personnages font immédiatement penser à ceux de James Matthew Barrie. Ici, point de bons sentiments : le sang coule, les têtes tombent, la drogue circule, les esprits sont malfaisants… Quant au héros, plutôt que de sauver les innocents, il les entraîne avec lui dans sa perte.

Dernier volet du triptyque, La casa feliz conclut de bien belle façon un récit noir et intense. Le rythme, déjà enlevé dans les deux précédents tomes, s’accélère encore jusqu’à un final qui prend le lecteur à contre-pied et s’avère légèrement décevant. Ce dernier point est certainement le seul bémol d’une série qui permet non seulement de suivre avec intérêt une chronique sociale parfaitement maîtrisée ainsi qu’une aventure palpitante, bien que cruelle, mais aussi de découvrir un jeune dessinateur japonais, bourré de talent. Son trait nerveux et son sens du mouvement font merveille et donnent au scénario un coup de fouet bienfaiteur.

« La synthèse parfaite entre le manga et la BD occidentale », mot d’ordre de la collection Cosmo des éditions Dargaud, est respecté à la lettre. À découvrir.

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Le petit monde (Morvan/Terada)
3. La casa feliz

  • Currently 2.45/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.5/5 (11 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.