Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Far Away

02/05/2011 6397 visiteurs 5.0/10 (2 notes)

M artin Bonsoir est routier. Un soir de tempête de neige, son camion fait une embardée et le voilà coincé dans un coin isolé du Québec. Avec un peu de chance, il trouve refuge chez Edmée, une veuve qui a choisi de vivre loin de tout. Malgré leurs différences, les deux individus sympathisent et, quelques jours plus tard, décident de faire un bout de route ensemble. Et la route, ce n’est pas ça qui manque en Amérique du Nord.

Sur fond de road-movie et des grands espaces américains, Jean-François et Maryse Charles (India Dreams) tissent un récit psychologique relativement ordinaire. Les deux personnages principaux aux caractères très différents – Edmée, ancienne institutrice, est cultivée et curieuse, Martin est plus simple et réservé – apprennent à se connaître et, après quelques malentendus, à s’apprécier réciproquement. Ils sont bien sympathiques, mais jamais leurs échanges ne décollent vraiment. Les auteurs peinent à utiliser pleinement les éléments qu’ils se sont mis à disposition. Le cadre, partie inhérente des road-movies, ne compte que très peu dans la narration. Ainsi, l’opposition entre les grands espaces et l’exiguïté de la cabine n’est jamais mise en parallèle avec les destins des deux protagonistes. Au final, le lecteur ne trouvera guère plus que des discussions remplies de sentiments un peu naïfs et des situations convenues (la solidarité bourrue des camionneurs, une révélation finale déjà discernable à la moitié de l'album, etc.).

Pour cette nouvelle collaboration avec Jean-François Charles, Gabriele Gamberini (Red bridge, Jimmy) se trouve en terrain connu entre le Canada et les USA. Sa maîtrise de la couleur directe est admirable et lui permet d’offrir un excellent jeu sur les ombres et les lumières. Par contre, ses choix dans la composition des planches restent, page après page, des plus ordinaires, comme si les illustrations étaient simplement sorties d’un catalogue de cartes postales. Il en ressort une impression un peu désagréable de déjà vu. Peut-être le petit format de l’ouvrage a-t-il gêné le dessinateur.

Chronique douce-amère sans grand relief, Far away peine à vraiment convaincre.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Far Away

  • Currently 3.22/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (27 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 26/08/2020 à 17:35:30

    Far away est déjà en soi un titre puissamment évocateur... celui d'un long voyage à travers le Canada et les Etats-Unis. Il a suffit qu'un camion se coince dans la neige au détour d'un virage abrupt sur une route forestière canadienne pour que naisse la plus belle et émouvante des histoires d'amour. C'est magistral et magnifique à la fois !

    Graphiquement, j'ai apprécié le style tout en douceur ainsi que les couleurs en aquarelle qui rendent les paysages plus beaux que jamais. La lisibilité est d'une telle clarté qu'elle procure tout de suite une sensation de bien-être. Cette lecture n'a qu'une seule dimension mais une fois la dernière page fermée, on rêve encore.

    Pureté et simplicité: cette oeuvre romantique regorge de bien des atouts. Les auteurs nous livrent une aventure mélancolique douce et enivrante. Outre un road movie, c'est franchement la plus belle des love stories ! Une lecture à savourer ! Une tranche de vie que l'on n'oubliera pas ! Epoustouflant ! Un vrai coup de coeur !

    DamBDfan Le 04/01/2014 à 01:57:59

    On retrouve à travers cette BD, l'ambiance typique des love story à l'américaine :
    un homme, une femme, ils ne connaissaient pas, ils vont s'aimer mais la fatalité de la vie fera que....
    C'est un récit sincère, humaniste et contemplatif qui se lit bien mais qui reste assez convenu au final.
    L'histoire est sympathique avec une dose d'émotion mais je n'ai pas été touché plus que ça.
    Il manque quelque chose. J'aurai aimé plus de psychologie concernant les personnages, des dialogues plus longs, plus fouillés, un peu plus de complicité également...
    Quelques clichés concernant les routiers sont présents mais n'entachent en rien la fluidité et le plaisir de lecture.
    Côté dessins, on sent que Gamberini s'est fait plaisir car on a droit à des planches vraiment magnifiques, à la limite de la carte postale qui donnent envie de découvrir les grands espaces du fin fond de l'amérique. A découvrir.

    Jobe27 Le 22/10/2013 à 00:27:43

    Une belle découverte que ce "Far Away" paru chez Glénat.
    Un road movie romantique, simple mais aussi très triste dans les paysages variés et somptueux des Etats-Unis. Les personnages (le routier Martin et son amie Esmé) me plaisent beaucoup, ils sont sympathiques, attachants et on aimerait les voir heureux dans leur vie.

    Le gros point fort de ce livre, ce sont les dessins de Gabriele Gamberini que je trouve vraiment exceptionnels, poétiques et expressifs dans les visages et les émotions. A mi-chemin entre la peinture, l'aquarelle ou la couleur direct.
    C'est très beau et ça "colle" bien au récit de Maryse et Jean-François Charles. A découvrir !

    zoa Le 25/08/2011 à 11:42:19

    Des dessins a couper le souffle. Pour ceux qui sont encore fans du travail à la main.
    Une histoire qui tient en haleine du début à la fin. Avec la découverte de l'histoire page après page, le scénario se dévoile petit à petit avec des décors somptueux de l'Amérique du Nord.