Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

C onstruit sur un ancien cimetière animalier, Nautiland est un immense parc aquatique clos où évoluent d'étonnants personnages. La jeune Gormone, malheureuse dans son équipe de natation synchronisée, décide de trouver la sortie de ce petit monde.

Pour son premier album, Marine Blandin nous invite dans un univers déjà bien façonné, où les protagonistes caricaturaux forment une communauté fabuleuse qui tient bien la route tandis que les illustrations très personnelles font preuve de maturité. Le scénario se compose de nombreuses petites histoires qui s'emboîtent comme des poupées russes. Technique périlleuse pour une première œuvre mais parfaitement maîtrisée, le lecteur se perd volontiers dans ce dédale labyrinthique croisant par ici les "cuisseuses", par là les nymphettes du jacuzzi. L'enchaînement des séquences énergiques qui se succèdent agilement grâce à une mécanique bien huilée est d'une efficacité implacable et les situations absurdes ou encore le peuple farfelu du complexe aquatique créent un effet comique tout à fait savoureux.

Habile, drôle, léger et rafraîchissant, Fables nautiques offre un bon divertissement et c'est avec bonheur que le lecteur plonge dans cette bande dessinée originale pour en sortir, certes bien trempé, mais satisfait d'avoir assisté à une prouesse technique si prodigieuse.

Par J. Giraudet
Moyenne des chroniqueurs
6.2

Informations sur l'album

Fables nautiques

  • Currently 3.28/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (18 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    doli Le 19/01/2012 à 20:00:44

    Avec Fables nautiques, Marine Blandin nous propose un premier album très prometteur dans la collection dirigée par Lewis Trondheim.
    Un petit bouquin très agréable à prendre en main, " Fables nautiques " est un livre surprenant de fraîcheur.
    Bienvenue dans un huis clos étonnant, tout en douceur où se mêle poésie, humour et fiction.
    Ça commence comme ça : Une petite fille, vient se recueillir sur la tombe de son défunt lapin domestique en lui offrant une carotte. C'est un adieu quelle lui fait. Des bulldozers vont raser ce cimetière d'animaux pour y bâtir une piscine … ou pour être plus exact, un complexe nautique gigantesque, le Nautiland.
    Attention, prenez votre respiration, prêt , plongez !!
    Marine Blandin nous invite en immersion dans ce microcosme aquatique, où le fond des bassins est peuplé d'êtres étranges.
    L'histoire n'a ni géographie ni date, une 'swimming pool' perdue au milieu de nulle part et un cadre sans fin qui se dévoile progressivement, dans une nuée de personnages touchants : la vieille qui balance des carottes dans la piscine, les trois sirènes mauvaises langues qui ne partagent pas leur jacuzzi, la danseuse aquatique du groupe de natation synchronisée, différente des autres et qui se sent à l'étroit dans cette piscine-monde, le maître-nageur indispensable, ou encore les « cuisseuses » superbe ...
    Mais le quotidien de Nautiland va subir une métamorphose, un sorte de non-retour.
    Il faut trouver à tout prix la légendaire clef de casier perdue au fond de l'abyssale fosse de plongée !