Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

J orn, un jeune homme qui vient de s’échapper d’une institution, est pris en stop par Suzanne et Marco, un couple ayant décidé de tout lâcher pour partir à l’aventure. Visiblement dérangé et dangereux, Jorn les « convainc », sous la menace d'une arme à feu, à le conduire vers une destination qu’il préfère, pour l’instant, garder secrète.

Après une dizaine de planches décrivant une violente évasion, Les princesses aussi vont au petit coin – titre surprenant -, prend la forme d’un road-movie mâtiné d’un huis clos angoissant. Jorn, qui souffre apparemment d’un syndrome de la persécution, est persuadé de détenir les preuves d’un complot universel. Sa folie a pris le dessus et « guide » ses faits et gestes. De leur côté, Suzanne et Marco ont choisi de laisser au hasard le soin de les mener par des chemins de traverse. Au-delà de leurs différences, une espèce de lien se forme entre les protagonistes. Après la peur, issue de la paranoïa pour Jorn et du pistolet pour le couple, une forme de curiosité réciproque se met en place. Le scénariste de Fables Amères réussit avec beaucoup de doigté à raconter le délicat équilibre de la construction des relations humaines. Malgré la confiance naissante, la tension est bien réelle et le moindre incident, même le plus insignifiant, pourrait, à tout instant, transformer cette escapade en drame. La progression narrative est impeccable. Comme à son habitude, Chabouté laisse le temps, c'est-à-dire l’espace, aux petits détails banals et aux scènes faussement anodines de la vie de tous les jours de se dérouler. Ces « respirations » offrent un cachet d’authenticité exceptionnel au récit.

Graphiquement, la patte unique de Christophe Chabouté est reconnaissable dès les premières pages. Même en se limitant, volontairement, à un noir et blanc sans concession, le dessinateur de Tout Seul parvient à retranscrire toutes les couleurs de la vie. Les jeux de lumières et de silhouettes donnent une profondeur et un relief impressionnants aux planches. Malgré une espèce de maniérisme au niveau des personnages (regards sombres et tendance au torticolis), les héros sont très réussis et attachants. Une fois de plus, Chabouté se place comme un des maîtres incontestés du N&B en bande dessinée franco-belge.

À la fois classique et déroutant, Les princesses aussi vont au petit coin est chaudement recommandable.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Les princesses aussi vont au petit coin

  • Currently 3.68/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (31 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.