Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Alter ego 1. Camille

24/03/2011 15707 visiteurs 7.7/10 (7 notes)

C amille est une jeune Française résidant à Singapour. De père inconnu, elle entretient des rapports conflictuels avec sa mère, dont les occupations professionnelles la tiennent très souvent éloignée de son domicile. Pourtant, ce soir-là, Suzanne Rochant prend le téléphone pour appeler sa fille et laisse sur sa boîte vocale un message étrange et alarmiste. Celle-ci, d’abord surprise, décide de se rendre sur place pour connaître les raisons de ce coup de fil inattendu. Sitôt arrivée, elle découvre la maison en flamme et Suzanne, agonisante, a tout juste le temps de lui glisser quelques mots à l’oreille. Un accident ? Quelques jours plus tard, le notaire s’occupant de la succession remet à Camille une enveloppe, écrite de la main de Suzanne et adressée à un certain Zé Teixeira, domicilié en Angola. Désirant en savoir un peu plus sur ses origines et rencontrer, peut-être, son géniteur, elle choisit de porter elle-même le pli à son destinataire, au fin-fond de l’Afrique.

Camille est-il le premier tome de la série Alter ego ? L’une des pièces d’un immense puzzle serait sans doute un terme plus approprié. Le concept, imaginé par Pierre-Paul Renders et Denis Lapière, permet non seulement de lire indépendamment chacun des six tomes prévus, mais de le faire, également, dans un ordre totalement aléatoire, le tout devant former un thriller aux innombrables ramifications. Le thème ? Une découverte scientifique qui a démontré l’existence d'affinités, de connexions psychologiques plus exactement, entre certaines personnes nées sur Terre au même moment. Aussi alléchant qu’il puisse paraître, le scénario, ainsi dilué, ne risque-t-il pas d’offrir six histoires au rabais ? La cohérence de l’ensemble sera-t-elle respectée malgré la difficulté du projet ?

S’il est encore trop tôt pour répondre à la deuxième question, Camille efface, en partie, les doutes liés à la première. Le jeu de piste, savamment planifié, fonctionne à merveille. Les indices, distillés au fil des pages, s’imbriquent logiquement et naturellement les uns aux autres. En marge de ce fil rouge, les auteurs ont pris la peine de créer des personnages complexes, en veillant non seulement, à soigner leur background, mais aussi à les faire participer d’une façon ou d’une autre aux déclinaisons de la bioéthique. Les nombreux voyages, temporels et planétaires, s’enchaînent parfaitement dans un récit qui ne ménage aucun temps mort.

Au duo de scénaristes fait face un autre duo, celui des dessinateurs : Mathieu Reynès et Benjamin Benéteau. Le premier nommé, qui a déjà fait ses classes, notamment aux éditions Soleil (Sexy Gun) et Bamboo (Lola Bogota, s’occupe des personnages, tandis que le second, jeune diplômé de Saint Luc, travaille sur les décors. En mêlant efficacité et dynamisme, les auteurs s’acquittent parfaitement de leur tâche, aidés en cela par Albertine Ralenti aux couleurs, parfois un peu criardes.

Camille n’aurait pu être que le maillon d’une chaîne, une histoire au service de l’Histoire. Au contraire, la qualité du récit, mais aussi sa densité, en font un album presque autonome, même si le nombre de questions soulevées, ainsi que le cliffhanger, appellent forcément à la lecture des prochains tomes. En ce sens, le pari est, pour l’instant, gagné.

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
7.7

Informations sur l'album

Alter ego
1. Camille

  • Currently 3.83/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (144 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Saint -Jean Le 20/11/2015 à 22:28:19

    Le rythme n'est pas toujours soutenu mais l'intrigue est bonne et le fait de pouvoir lire les albums dans un autre aléatoire est assez amusant. Ce démarrage dramatique pour Camille qui perd tout en quelques planches donne envie d'en savoir plus. Le dessin peut dérouter car il y a un petit coté "manga" dans le visage des personnages...

    Saint -Jean Le 20/11/2015 à 21:51:16

    Le rythme n'est pas toujours soutenu mais l'intrigue est bonne et le fait de pouvoir lire les albums dans un autre aléatoire est assez amusant. Ce démarrage dramatique pour Camille qui perd tout en quelques planches donne envie d'en savoir plus. Le dessin peut dérouter car il y a un petit coté "manga" dans le visage des personnages...

    minot Le 22/09/2015 à 17:20:18

    Cet avis vaut pour l'ensemble de la série ALTER EGO (Saison 1).

    Au vu des bons échos vis-à-vis de cette série et de l'engouement qu'elle suscite chez les bédéphiles (au 39ème rang des "Indispensables" du site BDGest), j'ai lu les six tomes d'un coup, dans un ordre totalement aléatoire. L'impression majeure qui ressort de la lecture de ces six albums tient en un mot : déception.

    Déception graphique tout d'abord : le dessin est des plus basiques et possède peu de charme. Il est malheureusement accompagné de couleurs hideuses qui n'arrangent rien. Déception au niveau de l'intrigue ensuite : j'ai trouvé l'histoire vraiment peu palpitante. Moi qui suis habituellement fan des thrillers et de la science-fiction, j'avoue m'être ennuyé plusieurs fois à la lecture de certains passages. Déception enfin en ce qui concerne le concept même de cette série : le coup du scénario global découpé en six volumes pouvant être lus dans n'importe quel ordre n'a absolument rien de révolutionnaire; Sfar et Trondheim l'avaient par exemple expérimenté (avec beaucoup plus de brio et de bonheur) avec leur génialissime série DONJON.

    Bref, évidemment ça se lit, il y a un certain suspense, mais pour ma part je considère le tapage fait autour de cette série beaucoup trop exagéré.

    PONGO Le 14/01/2012 à 16:39:08

    Je poste l'avis sur Camille, mais ce sera un avis sur la série complète.

    J'ai lu les tomes dans un ordre complètement hasardeux, assez excitant comme système. Et à chaque fois, ce fut un délice ! J'ai englouti les 6 tomes d'un bloc sans pouvoir lacher.

    L'histoire est vraiment prenante, c'est assez réaliste, cela pourrait être un scénario réel dans les années à venir ...

    Bref, je vous conseille vivement cette superbe série.

    Hugui Le 18/07/2011 à 18:24:52

    Un bon récit, pas mal de pistes ouvertes avec à la fois de l'exotisme, de la science fiction, du mystère. Les dessins sont sympa, au total une lecture pas désagréable.
    Mais on en sort un peu frustré car tout reste ouvert et que cette bd seule n'a finalement pas beaucoup d'intérêt. Il faudrait surement lire les 6 pour se faire un avis définitif, mais est-ce suffisamment prenant pour cet investissement ?

    BIBI37 Le 24/04/2011 à 16:16:18

    Camille perd sa mère et part à la recherche d'un mystérieux individu au fin fond de l'Afrique.
    L'histoire est prétexte à introduire les personnages. le scénario rend compte d'expérience de télépathie auprès de jumeaux mais au final on y apprends rien de plus. Pas sur que cela suffise à nous donner envie d'aller plus loin.
    Les dessins sont à peine mieux l'héroïne est dessinée comme dans un comic des années 60.
    A peine la moyenne pour l'ensemble.
    Avis définitif réservé après lecture d'un autre tome.
    6/10.