Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Apprenti / Ouvrier 1. Apprenti - Mémoires d'avant-guerre

21/03/2011 5717 visiteurs 5.0/10 (1 note)

J acques Loth entre en apprentissage au chantier naval de Bordeaux en mars 1936. Pour ce jeune homme qui a préféré interrompre des études prometteuses pour intégrer le monde ouvrier, c’est une nouvelle vie qui commence, tant sur le plan purement professionnel qu’humain.

Dans Apprenti – Mémoires d’Avant Guerre, Bruno Loth rend, avant tout, hommage, à son père et offre également une très belle étude sur le monde ouvrier à la veille et, durant, l'épisode du Front Populaire. Se basant sur la mémoire et les photographies de Jacques - ce dernier a heureusement tenu un journal durant cette période -, l’auteur d’Ermo reconstitue une année dans la vie de l’adolescent. Les amateurs d’histoire contemporaine seront comblés tant les petits détails, autant que les grands, sont racontés avec beaucoup de précisions. Cette méticulosité enlève malheureusement un peu de spontanéité au récit qui, dans plusieurs passages, prend quasiment le ton d’un manuel scolaire. Là, où Grégory Mardon, dans Vagues à l’âme, avait su injecter un souffle épique dans la vie de son grand-père, Loth reste, peut-être, trop terre-à-terre.

Graphiquement, le résultat est également mitigé. Le cadre général est très bien rendu. L’atelier, les vues du chantier, la rue et les véhicules sont retranscrits d’une manière très rigoureuse et très détaillée, tout en conservant une vivacité grâce à une certaine « rondeur » du trait. L'ombre de Tardi est d'ailleurs perceptible par moments. Par contre, les personnages souffrent d’un manque de rigueur quelque peu gênant. Plus que les erreurs flagrantes de perspective, c’est la juxtaposition entre des protagonistes croqués de manière approximative et des décors très posés qui gâche un peu la lecture de l'album.

Précis et témoignant d'un respect évident pour son sujet, il manque un petit peu de fougue à Apprenti – Mémoires d’Avant Guerre pour convaincre totalement. Malgré ces défauts, il s’agit néanmoins d’un très bon témoignage humain d’une époque pas si lointaine.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Apprenti / Ouvrier
1. Apprenti - Mémoires d'avant-guerre

  • Currently 3.74/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (19 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 22/11/2020 à 21:23:42

    J'aurais eu envie de dire qu'avec de bonnes notes, c'est dommage de gâcher sa vie professionnelle car il y a toujours des travaux pénibles pour ceux qui n'ont pas de diplômes. Le travail est souvent vécu comme une punition. C'est surtout une nécessité. Il est toujours intéressant de voir comment cela se passait dans les années 30 en France à l'époque du Front Populaire de Léon Blum.

    En l'espèce, un garçon de 16 ans décide d'arrêter l'Ecole pour aider financièrement sa famille. Il devient apprenti sur un chantier navale entre 1935 et 1937. Il s'agit du père de notre auteur qui a conservé des archives familiales de cette époque. Il y avait une vitalité et une joie de vivre qui font défaut actuellement. Il faut dire que ce matin encore, on nous annonçait un taux de chômage record. Oui, c'était la belle époque où il y avait du travail pour tout le monde et où on ne traitait pas les gens d'assistés et de fainéants.

    Bref, un beau témoignage de la jeunesse des années 30 où l'espoir était encore permis et où le monde ouvrier était en plein changement.