Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les combattants 1. Dix jours en mai

14/02/2011 5731 visiteurs 7.0/10 (1 note)

J uin 1940, c’est la débâcle. Une grande partie de la population belge et française se retrouve sur la route et l’armée fuit l’avancée inexorable de la puissante Wehrmacht. Le lieutenant Beaujour reçoit l’ordre de retrouver parmi les fuyards le professeur Staelens, détenteur d’un secret qui pourrait bien changer le cours du conflit. La course contre la montre débute au beau milieu de l’exode.

L’après "drôle de guerre" est un terreau fertile pour les récits en tous genres. C’est une époque troublée, où les comportements sont exacerbés, qui offre la possibilité de faire se croiser des personnalités antagonistes issues d’horizons différents, et qui permet de décupler les situations envisageables. L’aventure se fond dans l’Histoire qui, elle-même, disparait au profit des amitiés qui naissent de l’aventure. La boucle est bouclée. Si Les combattants est un récit de guerre, c’est d’abord la rencontre fortuite entre deux héros que rien ne rapproche, si ce n’est un conflit qui va changer la face du monde. C’est un premier tome qui permet de créer des liens indéfectibles, car noués dans la tourmente, et de faire naître un duo improbable mais attachant. Pas de grands exploits, des rebondissements calculés, sans grande surprise, mais une histoire plausible et humaine. À l’image du travail réalisé par Laurent Rullier sur la série Victor Levallois, dans laquelle les hommes priment sur l’action. Ce choix génère sans doute un rythme moins trépidant que pour une chronique de guerre plus classique, mais Dix jours en mai a la force de ses faiblesses : la crédibilité.

Le graphisme de Hervé Duphot (Le tour d’écrou, Hanté) convient à merveille à l’époque. Son trait précis, proche de celui de Francis Carin (Victor Sackville) et de Floc’h (Blitz), est accompagné d’un encrage plus marqué qui lui confère une certaine souplesse, rompant ainsi la légère rigidité du genre. Idéalement conçu pour les nostalgiques de la classique "ligne claire", cette nouvelle série réjouira également les amateurs d’aventures humanistes.

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Les combattants
1. Dix jours en mai

  • Currently 3.27/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (30 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.