Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Mécanique de l'angoisse La mécanique de l'angoisse

24/01/2011 5981 visiteurs 7.0/10 (1 note)

H orreur ! Hécatombe ! Saperlipopette ! Un colosse de fer et d’acier est en train de saccager notre bonne ville ! Néanmoins, ne perdez pas espoir : le maire vient de former une commission spéciale à ce sujet, l’armée se mobilise et les assureurs affûtent leurs constats… Fuyez, courez, sauvez vos vies !

Farce, totalement absurde par moment, La mécanique de l’angoisse est également une minutieuse étude de la société actuelle. La rumeur, les mouvements de foule, les intrigues politiques et les sombres machinations industrio-financières, Fabrice Erre (Démonax, Le Roux) passe à la moulinette les travers de notre civilisation. Loin de n’être qu’une étude sociologique, cet album est avant tout un très bon moment d’humour et de franche rigolade. En effet, l’auteur possède un excellent sens du dialogue et de la répartie décalée que ne renierait pas un Lewis Trondheim ou encore un Guillaume Bouzard.

La construction est pareillement habile. En partant d’une espèce d’accumulation, apparemment anarchique, de gags et de remarques à la logique implacable et distendue, le récit se construit petit à petit, au fil des pages. Les nombreux protagonistes, importants ou pas, reviennent au-devant de la scène régulièrement et relancent la machine encore un peu plus loin. Comme le scénariste maîtrise parfaitement son sujet, cet effet de surenchère narrative quasi-permanente rend la lecture des plus jouissives.

À la fois hilarant et intelligent, La mécanique de l’angoisse est chaudement recommandé aux amateurs de savants fous, de machines infernales et de peaux de bananes bien glissantes.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Mécanique de l'angoisse
La mécanique de l'angoisse

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.