Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L ors de leurs vacances d’été, Xavier, Pierrot et Florentin décident d’entreprendre un projet démentiel dans la forêt : la construction d’une cabane ! Une vraie cabane en bois, perchée dans un arbre, avec un grand fauteuil au centre et tout et tout. Malheureusement, peu de temps après l’avoir terminée, ils retrouvent leur cahute complètement saccagée. Il faut se venger et les trois petits garçons ont vite fait de trouver les coupables idéaux dans la bande rivale, composée des affreux jumeaux Brossard et de la charmante Lucie.

Sous des airs enfantins, les frères Guinin nous offrent une jolie fable philosophique sur l’art de vivre ensemble. Pourquoi ressent-on de la colère ? Pourquoi éprouve-t-on le besoin de se venger ? Pourquoi est-ce qu’on tombe amoureux ? C’est quoi l’amitié ? Autant de questions existentielles auxquelles les auteurs répondent avec finesse sans porter de jugement et sans apporter une morale indigeste qui gâcherait l’ouvrage. Pour autant, l’album ne se destine pas forcément aux enfants. Les adolescents devraient y trouver leur bonheur et il est recommandé de leur faire découvrir mais, même si les personnages et le récit se raccordent à l’enfance, les adultes seront probablement plus réceptifs à la douce mélancolie qui enrobe cette oeuvre. Chacun retrouvera les saveurs et odeurs de l’époque plus ou moins lointaine de ses jeunes années.

Les couleurs pastel et la fausse simplicité graphique sont en contraste avec la cruauté des évènements et des protagonistes, ce qui donne une réelle profondeur à l’histoire. En alliant douceur et amertume, cette bande dessinée parvient à trouver l’équilibre parfait pour susciter l’émotion et décrire avec justesse le paradoxe de l’enfance qui oscille constamment entre une naïveté touchante et une atroce barbarie. D’une rare fraîcheur et d’une grande sensibilité, ce premier album se révèle vivifiant et finalement plutôt réconfortant. De plus, le scénario est bien ficelé et, grâce à une tension dramatique bien maîtrisée, le lecteur se laisse emporter avec plaisir jusqu’au coup de théâtre final.

En attendant que le vent tourne entre directement dans la cour des grands, chapeau !

Par J. Giraudet
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

En attendant que le vent tourne

  • Currently 3.19/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (16 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 23/11/2020 à 22:04:23

    J'ai bien aimé cette chronique de vacances qui met en scène plusieurs jeunes à la campagne. On entre assez rapidement dans le récit qui nous rappelle notre enfance avec la construction de cabanes dans les bois.

    C'est également une part de l'enfance un peu cruel avec des jeux dangereux. Bref, l'inconscience de la jeunesse. On sait que cela peut mener loin quelque fois...

    J'ai juste été un peu déçu par la fin de cette histoire car sans doute, j'en attendais plus. Le 4 étoiles n'était pas très loin. En tout cas, c'est une chronique estivale qui mérite lecture.