[phpBB Debug] PHP Notice: in file /home/web/v5-bdgest/system/libraries/Cache/drivers/Cache_file.php on line 65: unlink(/home/web/v5-bdgest/application/cache/albums_fiche/): Is a directory
Sillage 6. Artifices
Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sillage 6. Artifices

08/09/2003 14904 visiteurs 5.5/10 (12 notes)

Croiseurs d'intervention, astronefs amiraux, frégates de guerre, navettes de maintenance, vaisseaux pirates. Ils sont des milliers à constituer un formidable convoi spatial lancé à la recherche de nouvelles planètes habitables. Dans ce convoi nommé SILLAGE se côtoient toutes sortes de peuples d'origines et de croyances multiples. Mais une race y demeure inconnue: les êtres humains.

En 5 ans et 6 albums, Morvan et Buchet ont réussi à imposer la présence de Nävis, seule humaine dans ce convoi d'extra-terrestres, digne des Habitants du Ciel et du bistrot de Star Wars. Bien sûr, la jeune fille a des atouts indiscutables et elle n'a eu besoin de personne pour faire sa place dans le convoi ou pour conquérir les nombreux fans de la série. Elle est jolie, indépendante, a un caractère bien à elle et sait ce qu'elle veut. De plus, le dessin est recherché, haut en couleurs, et les scénarios tous indépendants se tiennent très bien. Donc une série prometteuse, quand on sait que le principe du convoi ouvre aux auteurs la possibilité de faire apparaître Nävis dans le monde de leur choix.

Artifices est un bon album. Le dessin est splendide, la mise en page est originale et n’abuse pas des effets spéciaux. Les couleurs sont très travaillées, marron dans les rues en guerre, vert dans le complexe Mekka, et les scènes de nuit sont remarquablement bien éclairées. Même si la couverture n’atteint pas la qualité de celle des trois tomes précédents, le dessin quant à lui est à la hauteur de la première planche de la série.

Le scénariste aborde deux sujets qui lui tiennent apparemment à cœur, la condition féminine et la guerre. On pourrait lui reprocher de ne pas les traiter à fond, mais comment le faire correctement en un tome ? Par contre et comme d’habitude, les 46 pages lui suffisent à boucler une histoire cohérente et qui nous tient en haleine, bien que deux pages supplémentaires auraient été nécessaires pour laisser le temps à Nävis de laisser son adresse à ses amis. Enfin, le passionné pourrait se demander pourquoi, une nouvelle fois, cet épisode n’apporte rien de plus à l’histoire du convoi, mais d’autres albums suivront…

Cet album est à lire par ceux qui aiment la série, il ne les décevra pas. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, il est recommandé de lire les 6 tomes à suivre, pour se rendre compte des multiples possibilités ouvertes par le principe du monde de Sillage. Même si on peut préférer les albums qui se déroulent dans le convoi, celui-ci est différent, car il nous permet de voir que Nävis mûrit, qu’elle n’est plus l’adolescente impulsive du début, et que dorénavant elle mène sa barque seule.

Par J. Léger
Moyenne des chroniqueurs
5.5

Informations sur l'album

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.