Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L e docteur Héraclius Gloss est un grand savant. Que sait-il exactement ? Et bien personne ne le sait. Mais quand on passe ses journées (et même parfois ses nuits) dans une bibliothèque, on doit bien en apprendre des choses non ?

Voilà campé le personnage, ne reste que le sujet. La métempsycose. La quoi ? La métempsycose. Un nom barbare qui cache une théorie pas si loufoque que ça : on peut se réincarner dans les animaux.

Voilà donc ce que sait le docteur Héraclius Gloss. Alors, forcément, il en parle. Mais les autres seront-ils prêts à le suivre ? Et, au besoin, de renoncer à jamais aux cailles que prépare la bonne Honorine ? Car, pour le docteur, plus question de manger d'animaux, bien sûr. Mange-t-on ses semblables ?

Quel est donc le propos ici ? Tout simplement la lutte entre deux croyances diamétralement opposées : la métempsycose et la digestion. Seulement ? Non, bien sûr. Ce sont aussi les pensées et le combat personnel d'un chercheur qui voit sa vie bouleversée par ses découvertes, et qui finira par bousculer celle des autres. C'est aussi l'image d'un monde à la fois extravagant et indécrottablement matérialiste, où le fantastique est cantonné aux vieilles bibliothèques et aux discussions sans lendemain d'un noblesse oisive qui n'a de toute façon rien d'autre à faire.

C'est aussi le portrait d'un homme attachant, qui évolue dans un univers original mais à l'image du nôtre. Des dehors imaginaires mais une réalité bien présente. Tout n'est pas parfait : certaines longueurs, un manque de rythme, des rebondissements un peu convenus… Mais que retiendrons-nous ? Ces quelques défauts d'une œuvre de jeunesse ou l'incroyable personnalité du monde de Bordas ? Vous connaissez la réponse. C'est tout ? Non, il y a aussi ce dessin si particulier, minimaliste, mais créateur d'ambiances. Ces couleurs sombres pour une impression de noir encore plus forte. Cette exubérance qu'il aime afficher. Une couverture pleine de promesses. Et puis bien sûr le grand défi qu'était cette adaptation de Maupassant.

Bref, pas mal de critiques mais autant de félicitations s'adressent à un auteur pour qui le meilleur est certainement à venir. Mais un bel essai. Un très bel essai, même.

Par D. Wesel
Moyenne des chroniqueurs
5.7

Informations sur l'album

Le docteur Héraclius Gloss

  • Currently 4.11/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (36 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    chtifchtif Le 06/12/2004 à 12:33:25

    Très bonne première BD, les dessins sont originaux, coupés au couteau!
    L'histoire est originale, adaptée d'une nouvelle de Maupassant.
    A noter aussi, quelques "emprunts" actuels de l'auteur (par exemple, dans l'asile, un des internés enchaine les "t'est pas potib!!!! t'est pas potibl!!!" comme l'abbé Pierre dans les Guignols...): plutôt amusant donc!