Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Barzoon Circus 1. Le jour de la citrouille

07/11/2010 6991 visiteurs 6.0/10 (3 notes)

M algré la toute prochaine fête de la citrouille, Temperance – la capitale de la courge de l’Alabama – ne respire pas la joie de vivre. Heureusement pour tous, le Barzoon Circus arrive en ville avec ses clowns et ses acrobates. En ces temps d’Halloween, méfiez-vous néanmoins des apparences…

Bizarrement publié dans la collection Treize étrange de Glénat et côtoyant donc des titres généralement destinés à un public adulte tels que le Baron Samedi ou Un tango avec la mort, ce premier volume de Barzoon Circus est plutôt destiné à un public jeunesse. Jean-Michel Darlot propose un thriller qui, malgré une intrigue très linéaire, possède tous les ingrédients du genre. Agents secrets, savant fou, légende, maladies et disparitions mystérieuses sont au programme. L’abondance de personnages participants aux actions, particulièrement les nombreux membres du cirque, ne laisse pas beaucoup de place pour étoffer le récit. Pour donner un rôle à chaque protagonistes, le scénariste se voit contraint d’aligner très rapidement les différents éléments de l’histoire. Le lecteur ne trouvera que très peu de détails sur le pourquoi de cet étrange cirque et le passé des héros. Le récit est très rythmé et rempli d’humour, mais, malheureusement, sans trop de surprise. Reste le très bon rendu de l’ambiance contrastée de Temperance, de ses charmants habitants et de son arrière-pays pittoresque, malgré l’humidité (principalement des marais, rappelons-le). Tout ce qu’il faut pour frissonner !

Aux pinceaux et aux couleurs, Johan Pilet réussit avec talent à recréer la lourde atmosphère du sud des Etats-Unis. Son trait, qui rappelle beaucoup le travail de Laurent Verron sur la reprise de Boule et Bill, est un très bon compromis entre réalisme et « gros nez ». La galerie de "trognes" qu'il a imaginée est particulièrement savoureuse. La mise en page, dynamique et variée, rend la lecture à la fois aisée et prenante. La bonne tenue de l’album provient également d’une colorisation très réussie.

Jour de Citrouille entame de façon très traditionnelle cette nouvelle série d'aventures humoristico-policières.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Barzoon Circus
1. Le jour de la citrouille

  • Currently 3.89/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (19 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Cellophane Le 14/01/2020 à 17:57:08

    Globalement, c’est amusant.
    On dirait presque du Sammy, de Cauvin. Délirant, des personnages cocasses, des situations étranges et qui vont vite – peut-être un peu plus noir que du Cauvin…
    Ou alors, du Scoobydoo, pour ce mystère qui a un relent d’Halloween.
    Le dessin est rond, gentillet, presque trop guilleret pour le propos, mais ça offre un bon moment.
    Les points négatifs seront peut-être que ça va vite, on n’a pas trop le temps d’installer autant de personnage, le côté Mission Impossible, la malédiction, tout ça en peu de page. C’est donc mené tambour battant sans absolument aucun temps mort pour laisser le temps de profiter, dommage.
    Mais lecture agréable.