Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Thorgal (Les mondes de) - Kriss de Valnor 1. Je n'oublie rien !

04/11/2010 16934 visiteurs 6.5/10 (2 notes)

A près XIII Mystery, c’est au tour d’une autre création de Jean Van Hamme, maintenant semi-retraité, de se voir affublée d’une série dérivée. Les mondes de Thorgal proposent de narrer les destins de certains personnages secondaires de la saga du fils d’Aegir. Pour inaugurer la collection, Yves Sente et Giulo de Vita se penchent sur une des « méchantes » les plus troublantes de la BD francophone : Kriss de Valnor.

Je n’oublie rien se déroule dans la continuité directe du tome 28 de la série mère. À la fin de cet album éponyme, Kriss de Valnor n’hésite pas à se sacrifier pour sauver son fils et le reste de la tribu Aegirsson. Au-delà de la mort, elle se retrouve maintenant face au tribunal des Walkyries. Pour des raisons techniques de droit divin, Mademoiselle de Valnor est obligée de plaider sa cause pour éviter les Enfers et mériter le Walhalla.

Le scénario concocté par Yves Sente, plutôt convenu, est néanmoins des plus efficaces. Les différentes péripéties s’enchaînent d’une façon parfaitement huilée, avec ce qu’il faut d’action et de suspens. D’une enfance difficile à une adolescence solitaire, à peu près tous les poncifs de la psychologie de comptoir sont passés en revue. Piochant dans le riche univers imaginé par le père de Largo Winch, le scénariste réintroduit également différents protagonistes déjà connus, tel qu'Argun Pieds d’Arbre et, figure importante dans le parcours de la farouche guerrière, Sigwald le Brûlé, qui, stupéfaction, ne l’a pas toujours été. Au final, un bel ouvrage à la narration fluide qui fera, sans aucun doute, le bonheur des amateurs d’aventures nordiques.

Aux pinceaux, Giulo de Vita (Wisher) réalise un excellent travail. Il doit la réussite de ce projet à sa capacité d'intégrer le code graphique développé par Grzegorz Rosinski tout en conservant son style propre. Le trait est riche, les décors détaillés et les personnages très bien définis. Les différentes scènes d’action, en particulier la poursuite finale dans les canalisations du château, sont menées tambour battant tout en restant d’une très grande lisibilité.

Grâce à une impression globale de continuité, aussi bien graphique que scénaristique, et malgré une trame des plus simplistes, Je n’oublie rien réjouira tous les partisans des aventures de Thorgal.


À lire également :
La chronique de Kriss de Valnor par M. Antoniutti

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Thorgal (Les mondes de) - Kriss de Valnor
1. Je n'oublie rien !

  • Currently 3.92/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (117 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 30/08/2020 à 15:40:27

    Avis portant sur la série:

    Thorgal est MA série préférée, celle par qui tout a commencé dans ma passion pour la bande dessinée. C'est donc avec un grand intérêt que j'ai acheté le jour même de sa parution ce spin-off qui va faire la lumière sur différents personnages de la saga Thorgal de la même manière que Jean Van Hamme a procédé sur la série XIII.

    On commence tout d'abord par l'un des personnages les plus charismatiques de la bande dessinée, celle qu'on adore détester à savoir la fameuse Kriss de Valnor. Il faut dire qu'on l'avait quittée en une bien mauvaise posture dans la série mère. Elle sacrifiait sa vie pour sauver toute la famille de Thorgal. C'était beau et presque incroyable. Au fond, on devinait que se cachaient de biens lourdes épreuves durant sa jeunesse. Devant le tribunal des Walkyries, nous allons enfin avoir des révélations. Au passage, on remarquera un raccord tout à fait remarquable entre les deux séries.

    Je trouve que ce début est plutôt une réussite car nous retrouvons l'esprit même des mondes de Thorgal. Certes, le scénariste Yves Sente n'évite pas certains clichés. Cependant, l'essentiel y est, c'est à dire un scénario efficace, une mise en page intelligente et un dessin respectueux de Rosinski qui intègre ses codes graphiques. Que demander de plus ? Une suite du même acabit !

    La seconde partie de ce diptyque est plutôt intéressante car il fait directement le lien avec le tome 9 de la série mère Thorgal à savoir l'album des archers où ce personnage emblématique apparaît pour la première fois. Il y a là une habilité scénaristique qu'on ne pourra que souligner. Pour autant, la fin se devine assez aisément. Qu'importe car les fans seront tout de même ravi !

    La troisième partie est celle que je n'attendais pas car je pensais au début que nous avions un diptyque. Celle-ci se révèle très vite de très haut niveau. Le scénario est prenant et fait directement le lien avec le bateau-sabre (tome 33 de Thorgal). On a l'impression que cette série parallèle avance de concert avec la série mère ce qui renforce la cohérence ainsi que l'univers crée. Le dessin est réellement fidèle à l'esprit de Rosinski. L'évolution de Kriss devient assez intéressante car c'est un personnage qui passe du côté du bien et on apprécie qu'elle soit une véritable héroïne. Il est vrai que les puristes pourront crier au scandale. Par ailleurs, j'ai apprécié les méandres du pouvoir ainsi que le jeu politique auxquels se livrent certains protagonistes. On dévore cette aventure avec plaisir. C'est l'un des meilleurs tomes !

    Le 4ème tome sera celui des alliances où Kriss tente de s’imposer dans un monde d’homme et de guerre. J’ai bien aimé la surprise de taille qui nous attend. L’intrigue est toujours classique mais parfaitement bien maîtrisée. On en redemande toujours ! Ces intrigues de trône renvoient à la désormais très célèbre série.

    On va néanmoins assister à une baisse de régime dans les épisodes 5 et 6 qui ne sont au fond que des aventures transitoires pour allonger la sauce. Pourtant, changement dans l’équipe des scénaristes avec le tome 6. Quant au dessin, rien à redire car il reste conforme à l’univers graphique de Rosinski.

    Le tome 7 est assez étrange car il commence en effet avec cette fameuse montagne du temps où les épreuves s'accumulent pour Kriss de Valnor qui souhaite sauver également son fils. La dernière partie de l'album est entièrement consacrée à Jolan qui est confronté à l'empereur Magnus qui ressemble étrangement à Charlemagne. Son intrigue est également assez intéressante mais on se rend compte que cela aurait pu faire l'objet d'une autre série dans les mondes de Thorgal qui lui serait consacré. En l'occurrence, il partage l'affiche avec Kriss pour deux récits totalement différents.

    Au final, une bonne utilisation de l’univers des Thorgal.

    Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

    yopinet Le 04/06/2018 à 22:56:17

    Je partage l'avis de Chris.

    L'intro est toute pourrie chez les Walkyries. La 2ème partie est un peu cliché et déjà vu : les méchants villageois qui maltraitent Kriss et sa maman. La dernière partie est intéressante, même si l'on a l'impression d'avoir lu ce genre de récit dans un autre album de la série.

    Mais au final, 3 histoires dans un seul tome, on en a pour notre argent!

    -chris- Le 30/12/2014 à 17:04:55

    Malgré la déception à l'idée de voir Kriss jouer les prolongations, alors que Jean van Hamme avait à mon avis fermé l'histoire de ce personnage avec brio, je n'ai pu résister à l'envie de me lancer dans cette série parallèle. La première question était de savoir s'il était possible de faire revenir Kriss de façon convaincante, une mission à mon avis impossible, à laquelle Yves Sente répond par un petit jugement dernier personnel pour la belle guerrière. La parade peut paraître un peu grossière et facile, mais elle à le mérite d'être efficace. Soit.
    Ensuite, j'ai craint le pire dans les premières pages de l'album. Du malheur à outrance pour un enfant dont les difficultés viennent expliquer l'attitude de méchant en tant qu'adulte. C'est tellement déjà vu que c'en devient pathétique. D'autant que la série-mère a déjà fait le tour du thème de la cruauté des villageois. Heureusement que le dessin compense un peu par sa fluidité et sa qualité, ces traits aigus correspondant bien au personnage de Kriss.
    Et puis, il va sans dire que la deuxième partie de l'album est bien meilleure, puisqu'elle établit cette fois une connexion intéressante avec la série-mère. On observe donc avec plaisir l'apparition de Pied d'Arbre, et surtout le retour sur le passé de Sigwald, car il s'agit là d'un personnage qui avait marqué, mais que la rapide disparition avait laissé auréolé d'un aspect énigmatique.
    Au final, l'album se laisse lire sans être à mes yeux véritablement digne de la série originale.

    Irissa Le 05/12/2014 à 22:09:56

    Trop stylééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééé

    Tomek14 Le 07/12/2010 à 15:23:18

    Bien que la série Thorgal s'essouffle depuis des années déjà, je ne peux m'empêcher d'aimer cette série.
    Quelle ne fut ma surprise en voyant un spin off. Que devait je croire: une bonne BD ou une action commercial à nous soutirer notre argent comme il se fait avec beaucoup de série à succès...
    Le soir venu je l'ai enfin lu ce 1er tome de la jeunesse de Kriss de Valnor que je ne pouvais accepter morte depuis plusieurs tomes.
    J'avoue l'histoire m'a beaucoup plus, et les petits clin d'oeil à certains personnages de la série mère sont intéressants.
    Pour le dessin, il se rapproche de celui de Rosinski avant qu'il ne change de style, donc j'aime beaucoup car ça me rappel ma jeunesse et ma découverte de Thorgal.

    J'espère sincèrement que le prochain tome va paraître avant la fin 2011.

    monsieur burp Le 24/11/2010 à 20:18:11

    Curieux cet album.

    Le début est vraiment à chier. Oui à chier.
    Ça commence avec des Walkyries dans un panthéon de vikings... C'est ridicule. Fond chier ces Dieux à la "mort moi le nœud". Pour une première mise en scène de notre héroïne c'est à la limite du plus que pitoyable mais...
    L'histoire tient debout, d'accord on se croirait dans les bas-fonds de Paris avec Cosette, mais on y croit. On s'attache à notre Kriss de Valmor. La corde sensible utilisée marche à fond. Je retrouve même un peu de "Thorgal" dans cette histoire. Étonnant non...???
    Le dessin est dans la lignée de Thorgal, moins précis mais très bon. La couverture de l'album est très "belle".
    J'ai dévoré cette série prometteuse et... j'en redemande.
    Un simple petit plaisir de BD classique.



    J'attends la suite, je ne peux attendre...

    herve26 Le 22/11/2010 à 23:51:56

    Je m'attendais au pire avec cette déclinaison de Thorgal.En effet, depuis quelques années , les spin off des séries emblématiques envahissent avec peu ou prou de suucès les bacs de nos libraires.
    Derniers en date, les dérivés de XIII qui sont, il faut l'avouer , assez inégaux. Alors que penser de cette réecriture de la vie de la célèbre Kriss de Valnor, que nous avions quitté en fort mauvaise posture dans justement "Kriss de Valnor" de la série mère?
    Et bien, il faut l'avouer que j'ai été conquis par cet album. Et cela pour deux raisons:
    - d'une part grâce à un dessin qui ne démérite pas par rapport à celui de Rosinski, même si les décors sont moins fouillés et les dessins moins travaillés
    - d'autre part, le scénario est fort bien construit, et les rencontres fortuites et surprenantes avec certains personnages de la série mère ne restent pas inaperçues.

    Le caractère bien trempé de Kriss de Valnor s'explique par cette genèse et j'avoue avoir été agréablement surpris par cette osmose entre le dessinateur et le scénariste Yves Sente, déjà repreneur de la série phare.

    Une très bonne surprise donc, un surtout un agréable moment de lecture. Que demander de plus?
    Si! la suite.

    Hugui Le 21/11/2010 à 18:23:37

    Kriss de Valnor se retrouve devant le tribunal des Walkyries et doit raconter son enfance malheureuse.
    L'histoire de l'enfant battue qui fuit et s'endurcit pour survivre n'est pas très originale mais se laisse lire sans ennui. Les dessins sont respectueux de l'original sans l'imiter.
    Au total ce spin-off n'est pas indispensable mais pas déshonorant non plus. Les amateurs de la série mère peuvent donc se laisser tenter.

    cachou Le 18/11/2010 à 21:15:42

    Cet album est vraiment bien réussi à mon avis.
    On retrouve Kriss de Valnor chez les Walkiries, après avoir été transpercé par les fléches, et doit raconter sa vie pour se permettre ou non au Wahalla.

    Le dessin de De Vita resemble légérement à celui de Rosinski et est vraiment sympas.