Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

The joy of femmes à poil Sous le manteau

07/07/2010 8359 visiteurs 4.0/10 (1 note)

À la frontière des genres, Sylvie Fontaine (Naïve, Cubik) explore quelques recoins sombres de l’âme humaine. Dans Sous le manteau, elle abandonne la BD pure et propose un long poème illustré. Au fil de ses strophes, l’auteure dénonce et, surtout, redoute les écarts dangereux de notre civilisation occidentale. Que reste-t-il pour nous sauver ? Un peu d’amour – évidemment - et, pour les plus chanceux, travailler de concert avec Calliope et Thalie pour fissurer cette étouffante carapace matérialiste. Enfin libres, nous pourrons alors faire tomber le manteau (la chemise si vous êtes toulousain).

Pour les illustrations, la dessinatrice oscille entre une représentation fidèle du texte et, plus pertinemment, une réinterprétation des métaphores. Cette dernière démarche est la plus intéressante. Le petit décalage entre mots et images enrichit le propos et démultiplie les niveaux de lecture. Même si, au fil des pages, des influences de David B. se font remarquer, le travail graphique très personnel de Sylvie Fontaine est parfaitement maîtrisé.

Ce long poème, à la thématique un peu simpliste, est à réserver en priorité aux amateurs de littérature illustrée plutôt qu’aux bédéphages phylactèrophiles monomaniaques.


À lire également :
Sylvie Fontaine de A à Z

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Sous le manteau

  • Currently 2.25/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.3/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.