Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Bomb Road 1. Da Nang

31/05/2010 6221 visiteurs 5.0/10 (1 note)

D ans son chalet des Rocky Mountains, Bradley "Redneck" Towsend passe ses vieux jours à regarder les infos en suivant attentivement la situation en Irak. Grâce à son statut, l’ancien militaire a droit à un garde-malade, généreusement fourni par l’armée. La dernière victime en date est un jeune pilote, puni pour avoir crashé son F22 en faisant le malin. Le colonel n’a pas vraiment la conversation agréable, mais, l’alcool aidant à délier les langues, le vieil homme se livre au lieutenant Trotti et se souvient de ses premières missions … c’était en 1967 à Da Nang, Sud-Vietnam, lorsqu’il venait de rejoindre l'escadron des Black Knights.

Que les fans de récits d’aviation se rassurent, l’activité volcanique de l’Eyjafjöll ne semble pas avoir d’effets négatifs sur le nombre d'avions qui ornent les couvertures d’albums en librairie. Si ce diptyque s’ouvre sur des images du conflit en Irak, Michel Koeniguer abandonne très vite cette guerre qu’il aborda dans The Bridge, pour se concentrer sur celle tout aussi impopulaire du Vietnam. Au fil des pages, le colonel à la retraite revient sur les opérations aériennes gravées dans son esprit. Sur la base d’un scénario parfaitement documenté, l’auteur délaisse quelque peu le développement psychologique des protagonistes pour porter toute son attention sur les engins volants qui font les beaux jours de cette collection Cockpit. Si l’intrigue ne réserve que très peu de surprises, tandis que le jargon militaire pourra rebuter quelques néophytes, les nombreuses scènes d’action devraient ravir les aficionados de récits guerriers. Entre couvertures aériennes, largages de napalm, artillerie lourde et missions de bombardement ou de reconnaissance, le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer.

Usant d’un style très réaliste, Michel Koeniguer propose un travail minutieux au niveau de l’aéronautique et des scènes de vol. Si l’œil du bédéphile se délectera de la mise en image du F-4 Phantom II, il aura cependant plus de mal à différencier des personnages qui se ressemblent énormément.

En cette période où l’espace aérien a du mal à rester ouvert, Bomb Road ne devrait cependant pas avoir trop de mal à se faire une petite place au sein de cette collection qui, dans l’aspiration du Grand Duc, commence à devenir une référence pour les amateurs du genre.

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Bomb Road
1. Da Nang

  • Currently 3.42/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (26 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    bertrand4100 Le 12/09/2017 à 14:57:41

    Un très intéressant triptyque qui renouvelle et modernise le genre de la Bd aéronautique. Scénario et dessins soignés, réalistes, impossible de ne pas se coucher tard en relisant (encore) les trois tomes à la suite.

    yannzeman Le 11/07/2016 à 09:17:54

    Cet avis vaut pour les 3 volumes de cette mini-série.

    Je ne m'attendais pas à autant de qualité, graphique comme scénaristique, en ouvrant ces albums. J'ai dévoré ce triptyque, à ma grande surprise.

    A premier abord, le dessin me paraissait un peu simple, avec des personnages figés (un peu comme dans les derniers "Michel Vaillant" du studio Graton, avant la reprise).

    Mais en réalité, il n'en est rien, j'ai juste eu un peu de mal à définir qui était qui, dans certaines cases, mais rien de gênant pour la lecture.

    Les dessins sont même assez bluffant, dans certaines cases, avec des angles de vue que je n'ai encore jamais vu dans une autre bd ; par moments, on s'y croirait ! L'immersion est totale, et le coloriage y est pour beaucoup également.

    L'histoire se rapproche plus du documentaire sur la Guerre du Vietnam que d'une BD "pure", mais c'est tout de même très bien écrit et prenant.

    Et si le personnage principal n'est pas si sympathique que cela, il fait "vrai", et je l'ai suivi dans son récit jusqu'au bout.

    Au final, du bel ouvrage et une alternative très sérieuse à nos chers "Buck Danny" et "Tanguy et Laverdure".