Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

La zone 1. Sentinelles

27/05/2010 8627 visiteurs 5.7/10 (3 notes)

E n 2067, Applecross, un petit village britannique, vit en parfaite autarcie. Cinquante ans auparavant, un cataclysme a décimé la quasi-totalité de la population. Les rares survivants ont entamé la reconstruction, lente et difficile, en bannissant toutes traces du passé, symboles de l’orgueil des hommes et responsables, selon eux, des catastrophes du début du siècle. Ce nouveau monde, réfugié dans la religion et la crainte du pouvoir divin, convient fort peu à Lawrence, un érudit, possesseur d’une carte de l’ancienne Angleterre qui lui a permis de voyager à travers le pays et de découvrir quelques secrets sur les origines du mal. Mais ce savoir dérange, en particulier les habitants d’Applecross qui le chassent de son domicile. Lawrence se retrouve alors de nouveau sur la route, cette fois sur les traces de Kaira, une jeune fille partie à l’aventure. Attachée à elle, mais aussi à sa mère, le banni tente de la retrouver dans un monde hostile où la nature a repris ses droits.

« Si l’abeille venait à disparaître, l’homme n’aurait plus que quelques années à vivre ». Cette phrase, attribuée habituellement à Albert Einstein, illustre le début de la nouvelle série écrite par Eric Stalner. Une pincée d’écologie au service d’un récit post-apocalyptique, voilà qui pourrait décrire en quelques mots le premier tome de La Zone. Pour le reste, l’auteur est plutôt avare en révélations et autres explications sur le fléau qui a, semble-t-il, frappé la Grande Bretagne. Curieusement, le pitch mentionné sur le quatrième de couverture est d’ailleurs presque plus bavard que le contenu de l’album lui-même.

Il y a bien sûr le cliffhanger, jeté rapidement sur la dernière planche, qui annonce un peu plus précisément les contours de l’histoire. Mais pour l’heure, hormis la présentation classique de tous les protagonistes, le résultat sonne un peu creux. Le dessin, en revanche, est d’emblée relativement réussi. Les villes en ruines recouvertes de végétation et les paysages de désolation apportent une atmosphère lourde et inquiétante. Quant aux couleurs, confiées à Bruno Pradelle et Rémy Langlois, elles apparaissent parfois un peu ternes.

Maintenir le suspense et mettre l’eau à la bouche du lecteur est une chose, rester trop évasif jusqu’à une conclusion vite expédiée en est une autre. Si le simple nom d’Eric Stalner devrait suffire à rester optimiste sur la suite du programme, pas sûr en revanche que le phénomène de surproduction serve avantageusement ce type de démarche.

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
5.7

Informations sur l'album

La zone
1. Sentinelles

  • Currently 3.59/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.6/5 (112 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    MAL75 Le 06/02/2021 à 09:08:14

    J’aime bien les week-ends d’hiver, ça me donne l’occasion de relire ma bibliothèque. A la lettre « Z », il y a « La zone » de Monsieur Stalner. Le tome 1 est très bien construit avec quelques flashbacks, l’histoire est rapidement captivante, et les dessins vraiment superbes.

    15/20 mérité !

    Erik67 Le 26/11/2020 à 19:19:13

    C'est à croire que je vais commencer à être un spécialiste du genre "société ravagée du futur". Encore une ambiance apocalyptique très sombre ! Cette fois-ci, c'est la perfide Albion qui est ravagée en 2019 et qui va se reconstruire avec ses survivants.

    Or, 50 ans après, on retrouve une société digne de celle de Kamelot au Moyen-Age. Quand vous aurez avalé cette grosse couleuvre, vous aurez peut-être une chance d'apprécier ce récit. Comme j'aime bien personnellement le travail d'Eric Stalner qui a d'ailleurs un bon coup de crayon, cela sera facile. Cependant, cela ne sera peut-être pas le cas pour tout le monde !

    Objectivement, ce mélange de genres est plutôt réussi pour ce premier tome qui donne envie de connaître la suite. Cela manque juste un peu de crédibilité et d'originalité avec un mauvais dosage concernant la distribution du suspense.

    baaggio Le 28/11/2011 à 16:53:33

    j'adore l'ambiance et l'atmosphere de cette bd!, peut etre suis je credule ou novice , il y a des planches vraiment superbes en plus je me laisse porté par ceux heros ... d'ailleurs en attendant le tome 3 qui sort bientot je vais relire les deux autres tomes pour me refaire un avis bien tranché

    macluvboat Le 28/08/2010 à 19:26:02

    Le nom évocateur de STALNER attire inévitablement pour la lecture de cet ouvrage.

    Quelques planches sont particuliérement réussies notamment sur les décors des villes en ruine. Par contre, certains personnages ne sont pas très évolués graphiquement.

    L'histoire, quant à elle, se met en place. C'est un peu long pour nous présenter les faits et laisser en suspens pour le tome suivant.

    Stalner a fait mieux (notamment en ce moment 'ils étaient dix'). On verra sur le tome 2....

    BIBI37 Le 17/07/2010 à 17:06:57

    Plutôt déçu par cet album.
    Le scénario a du mal à décoller. le monde post-apocalypse présenté resseùble plus à l'Angleterre victorienne du XVIIIème siècle.
    Il y a peu d'action, peu de suspens.
    Seuls les dessins de Stalner relèvent le niveau.
    Sera-ce suffisant pour faire perdurer cette série?
    6/10.

    Hugui Le 14/07/2010 à 19:57:56

    A la fin du XXIème siècle, l'Angleterre a été dévasté par des évènements inconnus qui ont conduit à la destruction de la majorité de la population. Des survivants regroupés dans une ville se sont réfugiés dans la religion qui condamnent les livres.

    BD d'anticipation classique avec les très bons dessins de Stalner, cela a l'air intéressant mais il s'agit d'un tome de présentation et il faut attendre les suivants pour juger définitivement. Pour l'instant c'est la qualité Stalner, distrayant et bien dessiné avec quelques scènes coup de poing qui évitent la mièvrerie.

    kasp Le 04/06/2010 à 12:14:49

    On oscille entre de belles idées originales mais aussi de nombreux clichés qui convaincront peut être un jeune lectorat mais beaucoup moins un public averti. L'atmosphère post-nucléaire, style le jour d'après, la route, le livre d'Eli, Seul ... est plutôt bien rendue sur le début mais s'essouffle assez vite notamment à cause du raté sur certains personnages comme hélas les "méchants" qui malgré leurs actions restent infantiles (sans être enfantins) et du coup pas vraiment effrayants. Une quête pour l'instant plutôt prétexte nous même à travers une Grande Bretagne sauvage, anciennement dévastée par les hommes et bien rendu par le graphisme qui est un vrai plus particulièrement lors des scènes d'action.
    Une base plutôt sympathique à suivre donc.