Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Q uatre auteurs se réunissent pour proposer chacun un court récit ayant pour cadre la ville de Naples. Tandis qu’Alfred fait découvrir la cité par les yeux d’une jeune Française, Anne Simon explore la mythologie qui semble avoir marqué l’histoire de toute la région. De son côté, Bastien Vivès se contente d’une escapade muette pour retranscrire ambiances et impressions ressenties durant son séjour. Mathieu Sapin, quant à lui, nous parle d’une vie peu commune dans les dédales d’un musée.

Comme tout collectif, Tranches napolitaines marque surtout par son inégalité et son côté résolument anecdotique. Hormis le récit d’Alfred, qui parvient à émouvoir malgré l’espace limité qui lui est dévolu, les différentes nouvelles peinent à captiver malgré un dessin invariablement soigné et non dépourvu de charme. D’un point de vue purement illustratif, la prestation de Vivès sort indéniablement du lot, avec son trait tout en rondeur et en suggestion.

En fin de compte, ces brèves histoires se laissent lire sans réel déplaisir, mais ne suscitent pas vraiment l’enthousiasme. En dépit d’une maîtrise évidente de la part des auteurs, le résultat peut sembler un peu vain.

Par D. Wesel
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Tranches napolitaines

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (5 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.