Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Tous à Matha 1. Première partie

13/05/2010 6075 visiteurs 4.0/10 (1 note)

A ntoine est un ado comme beaucoup d'autres, ni plus ni moins turbulent qu'une jeunesse tout simplement désireuse de profiter de la vie : sortir avec des potes, faire un peu de camping et évidemment draguer les filles. Il faut dire que Christelle lui a méchamment tapé dans l'oeil... Le problème : son père, militaire et plutôt rigoriste. Autre problème : le père de Christelle, pas militaire du tout, mais vachement alcoolo. Pas de doute, Antoine devra ruser s'il veut rejoindre ses amis à Matha, où ils passent leurs vacances, et avoir la possibilité de conclure avec sa belle.

Avec ce nouvel album, Jean-C. Denis ne surprend pas : dessin ultra classique, découpage qui ne l'est pas moins, récit au rythme paisible qui s'attarde volontiers sur les différents intervenants... L'impression n'est toutefois pas celle d'un auteur qui repousse sans cesse les limites d'un genre de prédilection, mais bien de celui qui, pour Dieu sait quelle raison, finit peut-être par se répéter un peu trop. À la lecture, le constat suivant s'impose assez rapidement : la technique est parfaitement maîtrisée, mais l'âme n'y est pas. Les personnages, entre l'adolescent un peu rêveur et le père borné, confinent plus aux clichés qu'autre chose, et les scènes se succèdent sans qu'une seule fois la surprise ne soit au rendez-vous. Le dessin – toujours aussi fin – de Jean-C. Denis ne suffit pas à défaire le lecteur d'une lassitude qui s'installe irrémédiablement.

Que dire de plus ? Pas grand-chose, si ce n'est que ceux qui avaient apprécié les précédents ouvrages de l'auteur auront intérêt à se replonger dans lesdits ouvrages, plutôt que de se ruer sur une nouveauté qui, en comparaison, fait pâle figure.

Par D. Wesel
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Tous à Matha
1. Première partie

  • Currently 3.35/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (26 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 22/11/2020 à 18:06:04

    Ce ne sera pas ma meilleure lecture de cet auteur spécialisé dans les romans graphiques un peu citadins. En l'espèce, l'auteur va s'intéresser aux turpitudes de l'adolescence. Il est dommage que notre héros Antoine ne fait pas 16 ans mais 36...

    Il est également dommage qu'il ne se passe pas grand chose de réellement extraordinaire. On n'arrive pas à ressentir la moindre émotion face à des personnages surfaits. Bref, l'auteur ne nous surprend pas.

    Il s'agit avant tout d'une bd d'ambiance qui explore l'année 1967, soit avant le fameux mois de mai qui a vu l'explosion de la jeunesse contre la figure paternaliste et autoritaire.

    Entre clash familial et rupture sentimentale, cela ne décolle pas. Reste le charme désuet de la ligne claire. On passe néanmoins un bon moment malgré un scénario simpliste.

    macluvboat Le 12/10/2010 à 19:05:56

    L'histoire est simple, les années 68, jeune, rockeur, envie de rebellion, découverte du premier amour, un séjour contre le souhait des parents avec des potes et peut-être le début des problémes (on le saura au tome 2).
    Le dessin de Jean-Claude Denis est toujours sobre, le scénario un peu simpliste mais on passe un bon moment, sans trop se prendre la tête et on replonge dans nos années passées où l'on a vécu des moments intenses sur le sable chaud. Sea, sex and sun...