Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Dolor

19/04/2010 5018 visiteurs 7.5/10 (2 notes)

T out le monde porte avec lui des blessures personnelles. Durant son enfance, Dolorès a été abandonnée par son père, Paco. Malgré son chagrin, cela ne l'a pas empêché de devenir une femme indépendante et de se construire une vie équilibrée. Néanmoins, en apprenant la mort de celui-ci, elle ne peut empêcher les émotions de l’envahir. Que s’est-il donc passé pour forcer cet homme à boire et, ultimement, à abandonner celle qu’il aime ? Armée de quelques documents anciens, Dolorès entreprend une longue enquête qui la fera croiser star oubliée, pègre et résistants du maquis dans une toile des plus inquiétantes.

Dans Dolor, Philippe Paringaux (Le sang des voyous) mêle avec un certain plaisir la quête du père, les destinées tragiques et les horreurs de la guerre. L’intrigue est admirablement construite. L’enquête de Dolorès sur les traces de son père commence des plus classiquement avec l’ouverture d’une enveloppe pleine de vieux clichés. Puis, petit à petit, viennent se greffer à cette trame, une multitude d’éléments mêlant histoires vraies (Mireille Balin) et inventions plausibles (liens entre la pègre et la résistance et les exactions commises à la Libération). Le scénario ouvre alors de nouvelles pistes et explore les côtés les plus sombres de l’âme humaine. Les destins croisés de Dolorès et Mireille Balin (une grande star des années 30 qui finit dans la misère) apporte à l’album une profondeur des plus intéressantes. Deux femmes farouchement libres au crépuscule de leur jeunesse ou leur gloire, ont devant elles le reste de leur vie : sauront-elles suivre le bon chemin ? Seul petit bémol, l’utilisation – particulièrement la seconde fois – de la compagne des dernières années de Paco tel un deus ex machina permet de clore une partie du récit un peu trop facilement.

Délaissant Loustal, son complice habituel, Paringaux semble avoir trouvé en Catel l’illustratrice idéale pour cette histoire. En effet, qui mieux que la dessinatrice de Kiki de Montparnasse et de Rose Valland pour dépeindre les aventures de ces deux héroïnes ? Dolorès est particulièrement réussie. Cette belle femme sait jouer de ses charmes quand il le faut, mais c’est aussi une créature fragile et, en dépit de nombreuses aventures, seule. Au-delà de la simplicité apparente de son trait, Catel réussit avec talent à montrer les différentes facettes de son personnage principal. Le jeu de style entre les différentes époques, très pur pour le présent, flageolant pour le passé et presque flou pour les épisodes les plus lointains, peut surprendre. En fin de compte, comme le procédé est parfaitement maîtrisé, il permet une lecture des plus agréables. Les différentes époques se côtoient, se ressemblent même, mais restent toujours clairement identifiables. La plus grande prouesse de la dessinatrice est, malgré la densité du scénario, d’avoir réussi à maintenir une grande lisibilité tout au long des pages.

Plongée dans un passé sombre en parfaite résonance avec le présent, Dolor est passionnant. À lire.

À lire également :
Le site internet de Catel

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.5

Informations sur l'album

Dolor

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.