Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Metronom' 1. Tolérance Zéro

08/04/2010 9684 visiteurs 6.3/10 (3 notes)

I l était une fois un roi qui, grâce à un métronome, parvint à maîtriser le temps à sa guise et à prolonger son règne éternellement. Ce conte subversif au contenu métaphorique est découvert dans le courrier du Président et porte atteinte au régime en place. Nul ne connaît son auteur, mais il fait indéniablement partie des quelques courageux qui osent encore critiquer ouvertement le système, au risque de se retrouver derrière les barreaux.
Parmi eux, Floréal Linman, journaliste anarchiste (et souvent censuré) au Vox Populi, et Lynn, une jeune femme qui tente de découvrir les raisons de la disparition inquiétante de son mari, parti en mission spatiale quelques semaines plus tôt. Une quête de vérité qui s’apparente très vite à une lutte désespérée et inégale contre un gouvernement dictatorial.

Après une première collaboration sur la série Nostradamussienne La conjuration d'Opale, Eric Corbeyran et Grun s’associent à nouveau pour une tétralogie de science-fiction, éditée au sein de la collection Grafica des éditions Glénat.

Tolérance zéro présente une société futuriste totalitaire où l’individu est noyé dans la masse, prisonnier des nombreux interdits. Lobotomisée par une propagande continue et manipulée par une fausse-démocratie, la population est minutieusement privée de ses dernières libertés et réduite à l’état végétatif, au profit d’un régime ultra réformiste. C’est au cœur de cet univers sombre et étouffant que le scénariste invite à suivre quelques individus rebelles et développe plusieurs intrigues intéressantes. De cette « chose » Alien-esque ramenée de l’espace au pamphlet anti-autoritaire intitulé Métronom', en passant par le chemin de croix entamé par les deux protagonistes-clés, le lecteur a déjà de quoi se mettre sous la dent pour un premier tome. Malgré les dialogues familiaux peu réalistes entre Lynn et sa sœur et certaines scènes plus lentes qui cassent quelque peu le rythme, cette mise en place s’avère parfaitement maîtrisée et plutôt accrocheuse.

Au niveau de l’ambiance graphique, le travail de Grun est une réussite à tous points de vue. Il porte grand soin aux décors futuristes de cette mégapole ultra-surveillée, parcourue par des monorails et une foule aux allures de troupeau. La superbe mise en couleurs accentue encore l’aspect oppressant de ce paysage architectural bétonné, où liberté et espoir n’ont plus leur place. Un léger manque d’expressivité au niveau des visages peut éventuellement être reproché, mais uniquement dans un souci de recherche de la perfection.

S’appuyant sur une mise en images attrayante et reposant sur une maîtrise narrative parfaitement rodée, c’est avec la précision d’un métronome que Corbeyran pose à nouveau les bases d’une saga aux allures prometteuses. Seul le temps pourra dire si celle-ci tient toutes ses promesses …

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
6.3

Informations sur l'album

Metronom'
1. Tolérance Zéro

  • Currently 3.88/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (132 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 22/11/2020 à 14:53:16

    Corbeyran est un scénariste plutôt talentueux. J'aime la majorité de ses oeuvres. Celle-ci ne fera pas exception à la règle. La préface est signée par Enki Bilal avec un texte plutôt intéressant et qui rend hommage à cette oeuvre visionnaire.

    Métronom' commence comme un conte pour enfant mais se poursuit dans le futur et plus précisément dans une société très répressive sous le couvert d'une démocratie directe. Quelque fois, j'en viens à penser qu'il ne faut pas permettre au peuple de voter sur chacune des lois à la manière d'un référendum direct. L'expérience prouve que le résultat attendu n'est pas souvent très conforme.

    Ainsi dans cette société, le peuple vote pour que le suicide soit puni en réaction au très nombreux décès que provoque ce fléau. On frappera bien entendu les proches au porte-monnaie comme si la perte d'un être cher n'était pas assez suffisant. Le peuple étant manipulé par les médias et les politiciens, cela passe comme une lettre à la poste. Cette société n'est pas très loin de ce que pourrait devenir la notre d'ici 100 ans. Bref, il y a des idées qui m'ont bien plu.

    Par ailleurs, visuellement, le graphisme est plutôt réussi. On entre bien dans l'histoire qui est captivante. Les rebondissements sont efficaces. Comme dit, avec Corbeyran au scénario, il n'y a pas trop d'inquiétude à avoir de ce côté là.

    Ness0105 Le 02/05/2019 à 18:54:32

    Toujours enthousiaste à la lecture d'un Corbeyran mais là, c'est d'une lenteur, si bien qu'à la fin on est toujours pas dans l'action. A voir dans le tome suivant si cette impression perdure.

    biggyjay Le 17/01/2016 à 23:26:22

    Intéressant ! Cet album d'anticipation est vraiment bon. Tout ramène à du Cyberpunk, les personnages, la situation politique, les décors (très jolis et réussis au passage). Je me suis délecté à lire cette histoire et j'en redemande.

    geris75 Le 12/04/2013 à 11:27:35

    Très agréablement surpris par ce premier tome. L'univers graphique s'il n'est pas très original est néanmoins très bien traité. Le choix des couleurs rend bien compte du caractère étouffant de cette société totalitaire où tout espace de liberté est progressivement rogné. Mais l'autre atout incontestable est à rechercher du coté du scénario et de l'intrigue. On découvre une histoire bien ficelée et très prenante.

    Docteur Parangon Le 27/11/2012 à 13:33:58

    Un premier tome agréable à lire.
    Un régime totalitaire futuriste, un proche disparu, deux protagonistes qui se croisent, la révolte semble impossible.
    Le scénario est bien construit avec de solides bases pour la suite.
    Le dessin et la couleur sont soignés et de qualité.

    madlosa Le 26/09/2010 à 15:17:57

    J'ai longtemps hésité à acheter cet album, peut-être parce que j'avais encore peur à un "coup commercial". La lecture des citations et de la préface de Bilal m'ont convaincu qu'il n'en serait certainement rien. Effectivement je suis tombé progressivement sous le charme du récit. Les dessins sans être très originaux, sont bien colorisés, agréables à contempler et parfaitement au service du scénario. ce dernier semble très structuré et nous dévoile progressivement les arcanes d'un régime totalitaire qui n'est pas sans rappeler l'évolution de nos démocraties. On sent que les destins de Floréal LINMAN et celui de de Lynn vont bientôt être liés. Leur route va croiser celle du commissaire RADCLIFF inféodé au gouvernement et mandaté pour rechercher l'auteur d'un livre interdit véritable grain de sable dans une mécanique bien huilée. Le travail des auteurs est intéressant et débouche sur un premier tome puissant sans qu'il n'ait besoin d'avoir recours à pléthore d'actions musclées. Le deuxième volume confirmera je l'espère ce très bon ressenti.

    adnsky Le 11/04/2010 à 13:31:02

    tome que je qualifierai d'introduction pour la série. Le décors est bien planté, on est directement dans l'ambiance de cette société totalitaire. Ce tome est un peu mou, comme je l'ai dit c'est un tome d'introduction, mais on sent un potentiel au niveau du scénario qui est assez intéressant. Comme dit dans un autre avis merci à corbeyran de travailler sur plein d'idée de scénario qui multiplie ses horizons.

    niveau dessin et couleur: je trouve cette bd très agréable au regard, on prend plaisir à la lire et à suivre l'histoire.

    Donc album qui laisse penser à une très bonne série on verra si les attentes au niveau du scénario seront comblées avec le tome .

    je conseil l'album

    francis Le 10/04/2010 à 11:28:46

    histoire a priori classique ( a verifier aux prochains tomes ) et pourtant on prend du plaisir a lire , et on a tres envie de lire le suivant
    le dessin est tres agreable et surtout colle avec l'histoire
    bref une bonne surprise

    grobool Le 29/03/2010 à 23:07:06

    Je met 8 mais j'hésitai avec 9...

    Comme le dit le précédent message, ce tome est très narratif, et dépose les bases de l'histoire qui va suivre...

    Personnellement, beaucoup de passage de ce tome m'ont fait penser à "V pour Vendetta" - ce qui est un gage de qualité, mais c'est mon point de vue...

    L'histoire se déroulant au sein d'un système totalitaire où "tout" est maitrisé ( à vous de découvrir quoi...), je n'ai de cesse de faire l'analogie avec notre monde actuelle... Ce qui de fait m'a fait froid dans le dos...

    Les dessins font penser aux oeuvres d'Enki Bilal (La foire aux immortels) et illustre parfaitement (voire tristement pour le coup) le fil narratif...

    Enfin, tout cela pour dire que le Tome 2 sera attendu et dévorer ^^.

    Du très très bon...

    BIBI37 Le 21/03/2010 à 10:23:55

    Tout d'abord je tiens à remercier Eric Corbeyran qui loin de s'enfermer dans une série ou dans un personnage (à l'instar d'Arleston avec Troy) crée sans cesse de nouveaux horizons.
    Ce premier tome est surtout narratif, il nous décrit une société totalitaire à la 1984 de Georges Orwell et nous présente les personnages principaux. Bref il nous fait languir d'attendre le tome 2.
    L'histoire manque un peu de rythme et de rebondissement mais c'est un tome d'introduction.
    Excellents dessins de Grun.
    Au total bonne lecture mais j'attend le prochain opus pour conclure.
    7/10.