Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Wadlow

29/03/2010 6634 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

L e 22 février 1918 naquit Robert Pershing Wadlow, l’homme le plus grand du monde. Christophe Bec entreprend, dans ce one-shot assez éloigné de sa production habituelle, de retracer le parcours de cet individu atypique qui, par la force des choses, aura attiré les regards toute sa vie durant. Ou comment se construire une identité propre quand le monde extérieur vous classe parmi les anomalies de la nature.

C’est toute une existence qui est résumée en l’espace de 62 planches, et il faut reconnaître que le rythme en pâtit parfois. D'un point de vue narratif, il n’est pas rare que les différents épisodes s'enchaînent de manière heurtée. Ce bémol mis à part, l’auteur parvient à retranscrire habilement la trajectoire de Wadlow tout en lui conférant une personnalité attachante. Sa taille aidant, le personnage renvoie dans un premier temps une image de force et de solidité face aux épreuves, mais, rapidement, il affiche une fragilité sans cesse plus tangible, comme si l’attention constante dont il fait l’objet se soldait par toujours plus de fêlures. Le sujet, délicat par ses nombreuses implications sur la société et la façon qu’elle a de mettre à son ban tous ceux qui s’éloignent de la norme, est traité avec tact et respect par Christophe Bec, dont le récit dégage beaucoup de tendresse.

Le dessin de Nicolas Sure, plutôt dans une veine semi-réaliste, convient parfaitement pour représenter une situation fort incongrue mais ô combien réelle. Bénéficiant d’un découpage qui donne aux silences l’importance et la place nécessaires, le trait souligne judicieusement certaines expressions sur le visage des acteurs, pour un rendu très vivant. Il se fait très discret et s’accompagne de tonalités très douces qui renforcent le sentiment que les auteurs ont redoublé de précaution pour raconter la vie de Wadlow.

Lui-même atypique, l’album se révèle à la hauteur de son sujet si intrigant. Pari réussi, donc, pour deux auteurs que l’on espère revoir bientôt associés sur un autre titre.

Par D. Wesel
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.