Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le diable amoureux et autres films jamais tournés par Méliès Le Diable amoureux et autres films jamais tournés par Méliès

25/03/2010 6461 visiteurs 7.0/10 (4 notes)

A pprochez mesdames et messieurs ! Dans le Diable amoureux et autres films jamais tournés par Méliès, vous découvrirez comment le cinéaste a échoué à filmer les Rois mages à l’abri d’un buisson dans le Cimetière du Père-Lachaise, mais aussi ce que dissimulent les souterrains du Moulin de la Galette ou qui sacrifie d’innocentes jeunes femmes depuis le haut de la tour Eiffel. Vous y croiserez enfin le zouave du Pont de l'Alma, Joséphine Baker, Jacques Prévert ou le grand Houdini ! Prenez place, le spectacle va commencer !

En sept histoires, Fabien Vehlmann et Frantz Duchazeau ressuscitent la magie de Méliès, s’inspirant de son univers, citant ça et là des personnages ou des thèmes chers au réalisateur. Autant de fables emplies d’invention et de drôlerie dédiées à un bricoleur génial, un alchimiste de la lumière, un illusionniste qui s’escrimait à préserver le merveilleux, quand bien même, à trop tenter de le saisir, il risquait de le voir disparaître. Une réflexion de se faire jour sur la capacité d’émerveillement et l’art de la création ; un hommage aussi à un cinéma artisanal, empruntant à la prestidigitation, où les trucages et le carton-pâte tenaient lieu d’effets spéciaux.

Tout un petit monde onirique que parvient à saisir le trait épais, expressif et charbonneux de Duchazeau, lequel sait autant capter les émotions que restituer les ambiances. Ici, le Paris 1900, celui de la belle époque, des expositions universelles et des bonimenteurs montreurs de nains et de femmes à barbe sur les grands boulevards. Au fil de planches noircies à la suie, il promène le lecteur de la butte Montmartre au Jardin des Plantes - si souvent arpenté par Adèle Blanc-Sec - en passant par les toits de Notre-Dame. Là, les personnages, les clins d’œil à Herriman et à Rudolf Dirks (Pim, Pam, Poum), où le dessinateur fait montre de toute l’étendue de son talent : sens du geste, de l’attitude, de la mimique, et ce, dans la grande tradition de la pantomime, de la marionnette et du théâtre d’ombres.

Puis, alors que le rideau tombe, que les lumières s’éteignent, il y a comme une rumeur dans les travées... Allez, quoi ! Soyez sympas ! Rembobinez !

Des mêmes auteurs, à lire aussi :
» La chronique de La Nuit de l’Inca et celle des Cinq conteurs de Bagdad.

De Fabien Vehlmann :
» La chronique de Jolies ténèbres.

De Frantz Duchazeau :
» La chronique des Jumeaux de Conoco Station et celle de Meteor Slim.

Par D. Lemétayer
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Le diable amoureux et autres films jamais tournés par Méliès
Le Diable amoureux et autres films jamais tournés par Méliès

  • Currently 3.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (40 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    zaaor Le 20/07/2010 à 03:10:34

    La nouvelle du "Diable amoureux" vaut à elle seule le prix du livre. Vehlmann nous revient avec des saynètes, de petites histoires courtes mais déjantées tirées directement de l'univers de Méliès.

    Le dessin de Duchazeau se prête bien à l'époque livrée en bouchées fort digestes. J'ai trouvé cependant les histoires inégales, question intérêt ou point de chute. Ce qui en fait une oeuvre où l'on passe un bon moment mais où manque seulement un léger zeste de continuité dans la magie des histoires.