Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Welcome to the Death Club Welcome to the Death Club (Edition augmentée)

11/02/2010 6544 visiteurs 6.7/10 (3 notes)

P aru en 2002 chez les Montpelliérains de 6 Pieds Sous Terre, Welcome to the Death Club était depuis introuvable* et les fans de Winshluss inconsolables. L’injustice est réparée, les éditions Cornélius venant de rééditer, avec le soin maniaque qu’on leur connaît, ce petit bijou d’humour noir et d’irrévérence… dans une version augmentée, s’il vous plaît ! La double page centrale se mue ainsi en poster géant reprenant en dos les première et quatrième de couverture de l’édition originale. De plus, outre des dessins inédits et une histoire rédigée pour l’occasion (Comment devenir fort et musclé, rapidement et sans effort), Les bonnes résolutions d’un homme moderne (BAM, 2003) et Helter Skelter (Comix 2000, 1999) viennent compléter la sarabande et se joindre à la danse macabre. Bienvenue au club de la mort donc et, n’en déplaise à Lord Pratchett, la Camarde est bien une personnification anthropomorphe de genre féminin. En attestent des désirs de maternité si pressants que la Grande Faucheuse n’hésite pas à les assouvir auprès d’un individu à tout le moins libidineux.

Les quelques histoires muettes du recueil, courtes et rythmées, sont surtout l’occasion de renouer avec le cynisme corrosif et la force expressionniste des noirs et blancs d'un auteur mi-punk mi-post situ. Pour résumer grossièrement, Welcome to the Death Club, c’est du condensé de Winshluss quand Pinocchio en serait la version délayée. En dézinguant les codes de l’univers cartoonesque et bien pensant des années cinquante, Paronnaud s’y impose déjà, dans la lignée de ses Pat Boon ou Super Negra, en maître ès détournement de l’American way of life, du capitalisme triomphant et de la société du spectacle (Debord inside !). Tantôt crayonné, tantôt noirci au charbon, le trait est tour à tour assuré, hésitant, avant d’exploser en pleine page quand la narration, d’une simplicité apparente, confine, en vérité, à la virtuosité.

A lire aussi :
» La chronique de Pinocchio et celle de Smart Monkey.

* Erratum : La version de 6 Pieds sous terre est encore disponible en librairie jusqu'à épuisement du tirage en cours.

Par D. Lemétayer
Moyenne des chroniqueurs
6.7

Informations sur l'album

Welcome to the Death Club
Welcome to the Death Club (Edition augmentée)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.