Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Au nom de la bombe Au nom de la bombe - Histoires secrètes des essais atomiques français

28/01/2010 9883 visiteurs 7.5/10 (2 notes)

L a bombe atomique est un sujet tabou, et les conditions dans lesquelles la France s’est dotée de cette ‘arme ultime’ restent entourées de mystère. Partant de ce constat, Albert Drandov et Franckie Alarcon ont pris le parti de récolter différents témoignages et, sous forme de bande dessinée, de réaliser une sorte de documentaire sur le sujet.

Didactique, adoptant une approche purement explicative, le livre a plus valeur de document historique que de récit illustré. Si la réalisation est soignée et le propos forcément très intéressant, les qualités purement narratives peinent à ressortir d’une lecture attentive. Porté par la force de sa thématique, l’album résiste toutefois à ces défauts pour tenir le lecteur en haleine, l’intérêt ne se perdant en rien au fil des différentes histoires courtes qui composent ce recueil.

Du peu de considération pour les populations locales au manque d’information des appelés, en passant par les difficiles conditions de cohabitation sur les sites nucléaires, à commencer par la cohabitation hommes-femmes, les auteurs ne nous épargnent rien et décrivent par le menu la face cachée d’une entreprise présentée officiellement comme la résultante inévitable de la soif de grandeur de la France. Entre manipulations et moyens de rétorsion, les autorités semblent en effet ne reculer devant rien pour garder le plus grand secret sur leurs activités.

Intéressant à plus d’un titre, cet ouvrage se lit comme on regarde un reportage, avec l’espoir d’en apprendre davantage sur un sujet aussi intrigant que révoltant. De ce point de vue, le résultat est clairement à la hauteur de ces attentes et gagne à être découvert.

Par D. Wesel
Moyenne des chroniqueurs
7.5

Informations sur l'album

Au nom de la bombe
Au nom de la bombe - Histoires secrètes des essais atomiques français

  • Currently 3.13/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.1/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 05/09/2020 à 12:54:39

    La France a fait exploser en Algérie et en Polynésie près de 2410 bombes atomiques entre 1960 et 1996. Ces essais nucléaires ont contribué à laisser la France dans le concert des grandes nations et à assurer la sécurité de notre pays. Cependant, près de 150000 hommes ont contribué à la grandeur de la France. Jusqu'à ce que des maladies apparaissent et surtout les premiers mensonges d'état ...

    Cette bd clairement militantiste nous apporte un éclairage nouveau sur les histoires secrètes des essais atomiques français. J'ai beaucoup aimé le discours du député polynésien John Teakiri à l'occasion de la venue du Général de Gaulle à Tahiti en Septembre 1966. C'est un discours idéaliste auquel chaque être humain voudrait croire...

    Pour le reste, cette bd n'est pas très bien dessinée à mon goût et les récits qui s'enchaînent sont inégaux dans leur traitement et leur intérêt. Pour autant, l'ensemble reste très instructif mais à sens unique. Je sais trop bien à quel point ce sujet est tabou et déclenche des passions et je m'abstiendrais de donner mon avis sur le fond car vous seriez très surpris. Le dessin qui s'inspire de la ligne claire n'est pas le gros point fort. C'est presque de l'amateurisme. Mais bon, pour la bonne cause, l'éditeur est parfois prêt à fermer les yeux.